Crime organisé

28 mai 2020 13:48; Act: 28.05.2020 16:16 Print

La police d'Italie a démantelé un réseau mafieux

Les carabinieri ont annoncé jeudi l'arrestation de membres de la 'Ndrangheta, soupçonnés d'avoir détourné des fonds publics à leur profit.

storybild

La police italienne a procédé à une nouvelle opération contre un réseau criminel mafieux. (photo: AFP/Andreas Solaro)

Sur ce sujet
Une faute?

La police italienne a annoncé jeudi avoir démantelé un vaste réseau criminel mafieux dans le sud de l'Italie, accusé du détournement de 110 millions d'euros de fonds publics et européens. Soixante-trois suspects dont onze fonctionnaires ont été interpellés durant l'opération «Waterfront» visant la 'Ndrangheta, la mafia calabraise, selon la police locale. Ils sont accusés de fraude, corruption et détournements de fonds publics. «Ce réseau criminel avait pour objectif de prendre le contrôle du système de tous les marchés publics en Calabre», selon la police.

Quatorze suspects ont été placés en détention et les actifs financiers de 45 personnes et 35 sociétés ont été saisis dans la région, à Rome et en Toscane. Selon les enquêteurs, ce cartel était organisé autour de multiples sociétés qui ont remporté «au moins 22 marchés publics, dans une fraude systématique contre la région de Calabre et la Commission européenne». Sept de ces marchés, entre 2007 et 2013, concernaient 42 millions d'euros de fonds de l'UE destinés au développement urbain de la localité de Gioia Tauro et à son littoral, un port de la botte italienne.

La mafia renforcée par la crise économique?

Des «fraudes systématiques» ont également été identifiées dans d'autres contrats publics liés à ces fonds. Outre des manipulations comptables, les enquêteurs ont établi la complicité d'entreprises sous-traitantes, qui ont utilisé des matériaux de mauvaise qualité pour leurs chantiers. La 'Ndrangheta, au nom tiré du grec ancien «courage», passe généralement pour avoir dépassé les mafias sicilienne et napolitaine, grâce au trafic de cocaïne provenant d'Amérique latine.

Cette opération policière intervient au moment où le pays, touché de plein fouet par le nouveau coronavirus qui y a fait plus de 33 000 morts, sort prudemment de deux mois de confinement et tente de relancer son économie à genoux. La péninsule s'inquiète de l'impact de la pandémie, qui pourrait fortement profiter aux mafias grâce à leur capacité à rebondir sur l'appauvrissement d'une partie de la population et à capter certaines aides publiques ou européennes de l'après-Covid-19. En décembre dernier, une vaste opération de police contre la 'Ndrangheta s'était soldée par 334 arrestations, dont un colonel de police et un ancien député.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 28.05.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et maintenant que la commission européenne va débloqué des milliards alors pa seulement la mafia italiene mais tous les dirigeants actuellement en place vont bien profiter de la situation plus ont est proche de Bruxelles plus ont se remplie tous des mafiosis pas seulement les italiens .

  • PierSilvio le 28.05.2020 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien, par contre la mafia nigérienne c'est installé maintenant à Naples et continue son expansion dans le reste de l'Italie.

  • A méditer le 29.05.2020 02:58 Report dénoncer ce commentaire

    La mafia est partout maintenant.. Et il serait naïf de croire que l'Italie lutte contre elle. La plupart des politiciens sont des serviteurs de mafias très puissantes et qui ne sont jamais inquiétées..

Les derniers commentaires

  • Dur Fric pour les Mêmes le 29.05.2020 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Attendez que le milliards d'aide européenne arrivent en Italie, je crains bien que les pauvres chômeurs ne verront que les miettes, tout finira dans la poche des politicards et mafieux associés

  • Rudy le 29.05.2020 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr qu'il sont en accord.

  • Rudy le 29.05.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la lutte contre la mafia est un combat quotidien en Italie. chaque semaine des mafieux sont arrêtés et des réseaux démantelés.

  • Yep le 29.05.2020 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh elle ne va mq rester longtemps je pense. La mafia napolitaine va agir... A moins qu elle est un accord avrc eux...

  • A méditer le 29.05.2020 02:58 Report dénoncer ce commentaire

    La mafia est partout maintenant.. Et il serait naïf de croire que l'Italie lutte contre elle. La plupart des politiciens sont des serviteurs de mafias très puissantes et qui ne sont jamais inquiétées..