Sanctions économiques

17 juillet 2014 10:48; Act: 17.07.2014 12:34 Print

La Russie «ne tolérera pas le chantage»

Les nouvelles sanctions économiques annoncées par les États-Unis et l'Union Européenne contre des entreprises russes sont illégales, selon le vice-Premier ministre russe.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les relations déjà tendues entre Moscou et Washington risquent de s'envenimer après la nouvelle série de sanctions prise par l'UE et les États-Unis. La Russie «ne tolérera pas le chantage des États-Unis sur l'Ukraine» après l'adoption de nouvelles sanctions américaines contre Moscou, qu'elle dénonce comme une «vengeance», a annoncé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères. «Nous nous réservons le droit de prendre des mesures en réponse aux nouvelles sanctions», a écrit le ministère dans un communiqué. Moscou considère les sanctions comme «une tentative primitive de se venger du fait que les événements en Ukraine ne se déroulent pas selon le scénario élaboré par Washington», a également relevé le communiqué.

«La Maison Blanche incite de fait au bain de sang (NDLR: en Ukraine) et dans le même temps, essaye cyniquement de se défaire de sa responsabilité et de fausser grossièrement les faits. Elle a de nouveau agité son arme de prédilection: le bâton des sanctions», a poursuivi le ministère. Les États-Unis ont étoffé mercredi leurs sanctions économiques contre la Russie pour son rôle dans la crise en Ukraine, en visant notamment le géant russe des hydrocarbures Rosneft et la banque de Gazprom, Gazprombank.

«Si Washington a l'intention de détruire les relations russo-américaines, que cela soit sur sa conscience», a encore écrit le ministère, affirmant que les États-Unis doivent s'attendre à une «désillusion amère» quant à l'effet des sanctions. «Le langage des sanctions, peu importe leur ampleur, est inutile avec la Russie», a affirmé cette même source. «Cette voie ne mène à rien de bon», a ajouté la diplomatie russe.

( L'essentiel / AFP)