Alerte orange

28 octobre 2021 13:33; Act: 28.10.2021 15:19 Print

La Sicile se prépare à un nouveau cyclone

Pluie, vagues de 4,5 mètres... la Sicile, qui compte déjà trois morts, se prépare à affronter un deuxième cyclone dans la nuit de jeudi à vendredi.

storybild

Un cyclone de type méditerranéen doit aborder les côtes orientales de l'île et de la Calabre voisine (la pointe de la Botte italienne) dans la nuit de jeudi à vendredi. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Sicile, qui affronte depuis dimanche de fortes précipitations ayant causé des inondations, se préparait à affronter son deuxième cyclone en l'espace d'une semaine. Trois personnes sont déjà mortes lors des pluies torrentielles et des coulées de boue qui ont frappé depuis ce week-end la région de Catane, la deuxième ville de Sicile. Les habitants de cette ville côtière du sud-est de l'île se préparaient jeudi à un nouvel épisode d'intempéries.

Un cyclone de type méditerranéen, appelé «médicane», doit aborder les côtes orientales de l'île et de la Calabre voisine (la pointe de la Botte italienne) dans la nuit de jeudi à vendredi, selon l'Institut de recherche publique ISPRA. «De fortes précipitations et des tempêtes en mer sont attendues sur la côte, avec des vagues de plus de 4,5 mètres», a-t-il indiqué, soulignant que ces cyclones méditerranéens sont plus fréquents cette saison. Les services de la Protection civile ont placé l'est de la Sicile en vigilance orange. Les écoles ont été fermées à Catane et Syracuse, où les autorités locales ont ordonné la fermeture des administrations et des tribunaux jusqu'à vendredi.

Des phénomènes plus intenses?

Les «médicanes» sont des systèmes de basse pression similaires aux cyclones tropicaux se formant au-dessus de la mer Méditerranée. Le cyclone qui a frappé mardi Catane, accompagné de 300 mm de pluies en 24 heures, a submergé la place centrale de la ville. Les télévisions italiennes ont montré des images des locaux inondés des urgences de l'hôpital Garibaldi-Nesima de Catane ainsi que du palais de justice.

Selon Antonio Navarra, météorologue et président du centre Euro-méditerranéen sur le changement climatique, cité mercredi par le journal Il Corriere della Sera, la Sicile, qui a aussi battu des records de chaleur cet été, se trouve au centre d'événements météorologiques extrêmes. «Nous essayons de comprendre si avec le changement climatique ces phénomènes vont devenir plus intenses et si leur nature changera avec l'accroissement de leur fréquence», a-t-il expliqué.

Selon la Coldiretti, principal syndicat agricole italien, les exploitations agricoles ont subi des dégâts importants, notamment les oliveraies et les plantations d'orangers et de citronniers. Les dommages sur les récoltes et les infrastructures causés par les intempéries cette année en Italie sont évalués à deux milliards d'euros.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • climat le 28.10.2021 17:06 Report dénoncer ce commentaire

    Un cyclone en Sicile !? A part ça, il n'y a toujours pas de changement climatique selon certains...

  • Avertissement Final le 28.10.2021 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Essayons d'adapter nos infrastructures pendant cette courte accalmie ici chez nous. Il s'agit de déplacer les zones d'habitat et d'activité économique qui se trouvent le long des rivières vers des parcelles situées en hauteur. Il est clair qu'avec le climat qui s'installe actuellement nous devons libérer les lits majeurs des cours d'eau immédiatement, il en va de la responsabilité pénale des décideurs politiques. Il est impératif d'entamer cette transformation sans attendre une semaine de plus, ces catastrophes auront lieu plusieurs fois par an et auront tendance à augmenter aussi en intensité

  • DIGOS le 28.10.2021 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps que les Italiens fassent du grand nettoyage.Tous les égouts,canalisations,sont bouché.Il y a pas de maintenance,restructuration,rien..La population sont déprimés,à cause de la burocrati corrompue.Les citoyens italiens paient leurs impôts,sans avoir aucun service adéquat.Rome se trouve encore aujourd’hui avec des déchets éjectés dans les rues et trottoirs,depuis déjà de très nombreuses années.Il faut pas s’étonner des catastrophes naturelles.

Les derniers commentaires

  • kali le 29.10.2021 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais le réchauffement a certainement un rapport. avec '''les volcans ''qui crache depuis des mois de la lave plus chaude que les ''h fourneaux ''a une epoque. '''mais ' Jadot ''' le. miracle de ''6 ' 2022 ???

  • Titus le 29.10.2021 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @climat Il y a toujours eu des tempêtes en méditerranée, ça reste une mer avec ses colères. Mais ce qui passe pour un cyclone là bas serait une simple tempête hivernale en mer du Nord. Là différence c'est que ça arrive une dizaine de fois par hiver chez nous et tout est prévu en fonction. J'ai vécu une tempête à Onival avec des projections de galets... les.locaux m'ont dit que c'était normal

  • caro le 29.10.2021 02:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bin ça fera du boulot pour la mafia qui payera les travaux de reconstruction…

  • PierSilvio le 28.10.2021 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut s'informer, il y en a déjà eu.

  • DIGOS le 28.10.2021 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps que les Italiens fassent du grand nettoyage.Tous les égouts,canalisations,sont bouché.Il y a pas de maintenance,restructuration,rien..La population sont déprimés,à cause de la burocrati corrompue.Les citoyens italiens paient leurs impôts,sans avoir aucun service adéquat.Rome se trouve encore aujourd’hui avec des déchets éjectés dans les rues et trottoirs,depuis déjà de très nombreuses années.Il faut pas s’étonner des catastrophes naturelles.

    • nocoment le 29.10.2021 07:08 Report dénoncer ce commentaire

      RIEN A VOIR AVEC CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT

    • Titus le 29.10.2021 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @nocomment Rien à voir avec la météo, mais un peu de préparation aurait évité les inondations des maisons, des batardeaux, des sacs de sable, curer les égouts, mais pour ça il faut s'organiser.