Covid-19

26 février 2021 12:45; Act: 26.02.2021 13:12 Print

La solidarité des Portugais face à la crise sanitaire

Les Portugais redoublent de générosité face à la crise sociale provoquée par l'épidémie de coronavirus, mais les besoins ne cessent d'augmenter.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des aides aux soignants à la distribution de repas dans les rues, en passant par la récupération d'ordinateurs pour écoliers démunis, les Portugais redoublent de générosité face à la crise sociale mais les besoins ne cessent d'augmenter.

La demi-douzaine de camping-cars garés en face de l'hôpital Santa Maria de Lisbonne, le plus grand du Portugal, sont devenus le quartier-général d'une partie des 450 volontaires mobilisés à travers le pays par Ricardo Paiagua, fondateur de l'association «Les Solidaires». «L'Etat n'a pas l'argent pour tout. C'est à nous de nous aider les uns les autres», explique à l'AFP cet entrepreneur de 38 ans, spécialisé dans le marketing et la publicité.

Ordinateurs pour jeunes

Choqué par les images d'ambulances faisant la queue devant des hôpitaux saturés par l'explosion de cas de Covid-19 à la fin janvier, il a sollicité son réseau pour mettre des dizaines de camping-cars à disposition des soignants, pour qu'ils puissent s'y reposer ou manger un goûter préparé par des volontaires reconnaissables à leur pull à capuche blanc.

Un amphithéâtre cédé par la faculté de droit de l'Université de Lisbonne leur permet de stocker à proximité les dons faits pour remercier les soignants de leur dévouement: boissons et barres de céréales, produits d'hygiène mais aussi matelas ou anciens ordinateurs. A la faveur du confinement imposé depuis la mi-janvier, la pression sur les hôpitaux a diminué et, du coup, Ricardo Paiagua et ses volontaires ont commencé à récupérer des ordinateurs pour les enfants qui n'en possèdent pas, alors que les écoles sont passées à l'enseignement à distance.

Collecte de dons

Dans la banlieue sud de Lisbonne, Eva Medeiros et un groupe d'une quinzaine de volontaires préparent dans leurs propres cuisines quelque 500 repas qu'ils distribuent chaque mercredi soir sur une place du centre de la capitale portugaise.

Reconnaissant que les besoins sont en nette hausse, le gouvernement socialiste a doublé les moyens de son programme d'aide alimentaire pour l'étendre à un total de 120 000 personnes. De son côté, l'antenne portugaise de l'ONG catholique Caritas a vu les «situations à risque» progresser de 10% en 2020, et a créé un projet spécial pour aider quelque 10 000 personnes à payer leur loyer ou leurs charges. «Nous sommes confrontés à une augmentation des besoins et, surtout, à de nouvelles personnes faisant appel à Caritas et qui, pour nombre d'entre elles, venaient avant pour faire des dons», précise sa présidente, Rita Valadas.

Dimanche, l'institution lancera sa campagne annuelle de collecte de dons qui, comme l'an dernier, devra rester virtuelle au lieu de mobiliser quelque 4 000 volontaires.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • milou le 27.02.2021 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    regardez ce ont fait avec les cap-verdiens

  • covid 19 le 26.02.2021 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les portugais sont dest bonne personnes travaillent très bien ***** vive les portugais

  • Abalus le 27.02.2021 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cofidis19 pas tous je suis pas d'accord y'en a qui sont imbuvable surtout quelques un qui habite aux luxaid bon c'est mon avis

Les derniers commentaires

  • milou le 27.02.2021 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    regardez ce ont fait avec les cap-verdiens

  • Abalus le 27.02.2021 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cofidis19 pas tous je suis pas d'accord y'en a qui sont imbuvable surtout quelques un qui habite aux luxaid bon c'est mon avis

  • jos le 27.02.2021 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment ?

  • luis le 26.02.2021 20:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les politiciens portugais ont reçu de la union européenne assé de fric

  • covid 19 le 26.02.2021 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les portugais sont dest bonne personnes travaillent très bien ***** vive les portugais