En Belgique

29 novembre 2018 18:40; Act: 30.11.2018 10:24 Print

La guerre aux sangliers à deux pas du Luxembourg

La Wallonie souhaite l'élimination, d'ici à mars 2020, de la moitié des 30 000 sangliers recensés sur son territoire et notamment dans les Ardennes. Via des chasses collectives.

storybild

Il y a quelques semaines, la peste porcine avait été détectée sur des sangliers dans le sud de la Belgique, entraînant des restrictions d'accès à certains secteurs. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«On a un problème de densité de sangliers en Wallonie», a expliqué jeudi Pierre Wiliquet, porte-parole du ministre wallon de l'Agriculture, René Collin. Il s'exprimait au moment où le ministre présentait une série de mesures destinées à diminuer drastiquement le nombre de ces animaux, mettant à contribution les chasseurs. Dans cette région, dont une bonne partie du territoire entre les frontières française et allemande est constituée des forêts ardennaises, la population de sangliers a augmenté de 43% depuis quatre ans.

«À l'échelle de l'Europe, les hivers plus cléments de ces dernières années couplés aux abondantes fructifications forestières ont permis aux populations de sangliers de proliférer de manière exceptionnelle», est-il souligné dans un communiqué. L'abondance de nourriture entraîne une prise de poids précoce, elle-même à l'origine de naissances précoces, selon M. Wiliquet. Phénomène rare, la lutte contre les sangliers met d'accord agriculteurs et écologistes, qui ont manifesté cote à cote, mercredi, sous les fenêtres du ministre à Namur.

Trois chasses collectives par mois

«C'est la première fois que le premier syndicat agricole wallon (la Fédération wallonne de l'agriculture, FWA) et Inter-Environnement (organisme regroupant des associations de protection de la nature) posent les mêmes constats et ont les mêmes objectifs», affirme le porte-parole du ministre. Parmi les exploitants agricoles, ceux qui élèvent des porcs accusent le sanglier d'être responsable de la propagation de la peste porcine africaine, un virus contre lequel aucun traitement n'existe.

La présence de ce virus, venu de l'est de l'Europe, avait été détectée sur des sangliers à la mi-septembre dans le sud de la Belgique, entraînant des restrictions d'accès à certains secteurs jugés sensibles et l'abattage préventif de 4 000 porcs. Mercredi, la FWA a réclamé une réduction de 80% de la population de sangliers, un objectif jugé pas «réaliste» par René Collin qui s'en tient à 50%.

Pour combattre cette surdensité, les chasseurs vont être mis à contribution car «certains territoires de chasse ont mal régulé les populations de sangliers», indique encore M. Wiliquet. En janvier et février, chaque territoire de chasse sera contraint d'organiser trois chasses collectives.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • garde la pêche le 29.11.2018 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nan mais s'ils arrêtaient d'importer des pauvres bêtes apprivoisé , en mauvaise santé, et de n'importe où juste pour leur passion à la noix je pense que toute votre mytho histoire de régulation se serait très bien débrouillé sans vous

  • grunzgrunz le 29.11.2018 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    Honteux ! Pourquoi avoir fait venir des sangliers de l'Est s'il y en a tellement en Wallonie ? Chasses collectives: moi j'appelle cela massacre, boucherie, charcuterie ! Les chasseurs doivent déjà se réjouir, pouvoir tirer sans compter ! Dégoût total !

  • Woinic le 29.11.2018 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    3,585 millions de wallons. 30 000 sangliers. On a un problème de démographie humaine en Wallonie qu'il faudrait réguler.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 30.11.2018 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Comment pouvez vous croire qu'un chasseur à importer un sanglier d'un pays de l'Est pour le relacher dans les Ardennes?

  • libre circulation le 30.11.2018 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    et pq pas une reduction drastique des chasseurs!!!! car a cause d'eux et de leur loisir barbare, je ne peux me promener librement!!! et notre droit de libre circulation alors? et leur droit de vivre. il semblait que les animaux etaient des êtres sensible en belgique

  • j-pierre le 30.11.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    A quand une manifestation des animaux que l'on dit sauvages ? Chaque nouvelle construction, nouvelle route ou parking empiète et diminue leurs territoires. L'Homme n'a pas le monopole de la vie sur cette terre et pourtant c'est lui, avec son fusil ou autres pièges, qui a le droit de vie ou de mort sur tout ce qui peuple notre planète. C'est vrai que les sangliers font des dégâts sur les cultures, mais où sont leurs prédateurs naturels ? Qui les a éliminés ?

  • Miam le 30.11.2018 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    Le ragoût de marcassin va être à bon prix!

  • Le bon chasseur le 30.11.2018 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Les chasseurs nourrissent les sangliers, les sangliers se reproduisent par milliers et puis on paie les chasseurs pour tuer les sangliers !

    • Arno le 30.11.2018 09:36 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous aviez bien lu l'article, on précise que la nourriture est abondante naturellement (fênes, glands, pommes et autre fruits et cultures...), pas du nourrissage...