Élections en Allemagne

25 septembre 2021 10:46; Act: 25.09.2021 13:35 Print

Le camp d'Angela Merkel y croit encore

La chancelière bat le rappel samedi, au profit d'Armin Laschet, donné perdant face au social-démocrate Olaf Scholz, avec un faible écart qui rend le scrutin imprévisible.

storybild

Armin Laschet est remonté dans les sondages. (photo: AFP/Thomas Kienzle)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis le retournement des sondages, au cœur de l'été, le candidat conservateur tout en rondeur, âgé de 60 ans, est passé à l'attaque, agitant le spectre d'un virage à gauche avec Olaf Scholz, le pourtant très modéré chef de file du SPD, ministre des Finances d'Angela Merkel depuis 2018. Dans sa tentative de reconquête, Armin Laschet a reçu un soutien accru de la chancelière qui avait initialement décidé de rester en retrait de la campagne électorale.

Avant de quitter la politique après seize ans de pouvoir, la dirigeante ne ménage plus sa peine pour soutenir cet héritier désigné, mais mal aimé jusqu'au sein de l'Union conservatrice CDU/CSU. À la veille d'un scrutin suivi de près en Europe, Angela Merkel sera encore aux côtés d'Armin Laschet, samedi midi, pour un dernier rassemblement dans le fief de ce dernier, à Aix-la-Chapelle, au cœur de la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie dont il est président.

Merkel se démène pour le candidat CDU/CSU (AFP)

Vendredi, c'est à Munich que la chancelière était en première ligne lors d'un meeting où elle a exhorté à voter pour le leader de la CDU, garant de cette «stabilité» si chère à la première puissance économique de l'UE.

Qui est l'héritier?

Alors que le centre-droit a toujours récolté plus de 30% des suffrages aux scrutins nationaux et fourni au pays cinq des huit chanceliers de l'après-guerre, les conservateurs sont menacés de leur pire score électoral. Dans les récents sondages, les sociaux-démocrates sont en tête avec quelque 25% des intentions de vote, contre 21 à 23% des suffrages pour la CDU/CSU. Mais l'écart s'est resserré dans la dernière ligne droite avant le scrutin et Angela Merkel en a appelé vendredi aux électeurs indécis pour donner l'avantage à son parti. Et lui éviter une sortie de la scène politique au goût amer.

Olaf Scholz, le joker inattendu (AFP)

La glissade dans les sondages d'Armin Laschet a propulsé le vice-chancelier Olaf Scholz, âgé de 63 ans, en joker inattendu. Son flegme, qui confine à l'ennui selon ses détracteurs, et son expérience de grand argentier rassurent les électeurs allemands. Ces derniers semblent en effet en quête du meilleur héritier d'une chancelière qui bénéficie toujours d'une popularité au zénith. Cette préoccupation pousse chacun des candidats à revendiquer sa proximité avec Angela Merkel et laisse augurer de la poursuite d'un cap centriste et pro-européen après le départ de la chancelière.

Olaf Scholz a cependant clamé vendredi qu'il était le visage du «renouveau pour l'Allemagne», martelant que le pays avait «besoin d'un changement». Ce nouveau souffle est revendiqué par les dizaines de milliers de jeunes qui ont manifesté vendredi dans toute l'Allemagne pour réclamer une action plus déterminée en faveur du climat. C'est dans la cité impériale de Potsdam, près de Berlin, où il brigue un siège de député, qu'Olaf Scholz mobilisera une dernière fois ses partisans, samedi.

Les «Grünen» calent

Malgré l'importance des questions climatiques dans la campagne, et le traumatisme du pays touché par des crues meurtrières en juillet, la cause écologiste n'a pas progressé autant que l'espéraient les «Grünen», un temps donnés en lice pour décrocher la chancellerie. La candidate des Verts Annalena Baerbock obtiendrait 15% des suffrages, s'adjugeant la troisième place, devant le parti libéral FDP autour de 11%.

Annalena Baerbock pourrait jouer les arbitres (AFP)

Les Verts devraient néanmoins jouer un rôle pivot dans la future coalition, dont la formation s'annonce encore plus complexe que par le passé: elle devrait nécessiter trois partis pour succéder à l'actuelle «GroKo» (grande coalition) composée de l'Union CDU/CSU et du SPD. Dans l'éventail des coalitions possibles, une majorité dominée par la gauche et les Verts, ou associant les libéraux et le centre droit, influerait sur les choix de politique budgétaire, fiscale, climatique du pays, et ses orientations diplomatiques.

Angela Merkel, âgée de 67 ans, devra attendre l'issue de ces négociations ardues, qui pourraient prendre des mois, pour remettre les clés de la chancellerie à son successeur.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cash Devisen Unterstützungsspenden le 25.09.2021 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Les élections de candidats présélectionnés par l'élite de sorte qu'une élection ne change rien. Une pièce de théâtre où le souverain cède sa voix pour les prochaines années à un club de gens qui volent les gens au profit des riches élites. Un local électoral a beaucoup de similarité avec un sex-shop. Réfléchissez une fois. Les Globalistes comme la CDU ne se distingue pas trop des autres globalistes. Le CDU a une certification quasi ISO de l'industrie car on peut acheter ces politiciens pour faire des lois à son avantage. La corruption de politiciens a été quasiment légalisé en Allemagne.

  • Pipa le 26.09.2021 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, l'espoir meure en dernier. Remarquez aussi qu'il n'y a plus de perroquet sur la photo, enfin perroquet animal, pas humain

Les derniers commentaires

  • Pipa le 26.09.2021 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, l'espoir meure en dernier. Remarquez aussi qu'il n'y a plus de perroquet sur la photo, enfin perroquet animal, pas humain

  • Cash Devisen Unterstützungsspenden le 25.09.2021 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Les élections de candidats présélectionnés par l'élite de sorte qu'une élection ne change rien. Une pièce de théâtre où le souverain cède sa voix pour les prochaines années à un club de gens qui volent les gens au profit des riches élites. Un local électoral a beaucoup de similarité avec un sex-shop. Réfléchissez une fois. Les Globalistes comme la CDU ne se distingue pas trop des autres globalistes. Le CDU a une certification quasi ISO de l'industrie car on peut acheter ces politiciens pour faire des lois à son avantage. La corruption de politiciens a été quasiment légalisé en Allemagne.

    • François Fillon le 25.09.2021 11:58 Report dénoncer ce commentaire

      Preuve de "Les élections de candidats présélectionnés ": Regardez "François Fillon a confié à Philippe de Villiers que le Bilderberg gouverne" sur YouTube, dailymotion, ... . Cherchez "François Fillon bilderberg"

    • Florian le 26.09.2021 10:03 Report dénoncer ce commentaire

      Cash vous avez tout a fait raison. Mais cela ne vaut pas seulement pour l'Allemagne mais pour tous les pays. Dependant de ce pays nous disons qu'il s'agit de democratie ou que les votes sont truqes. PS, cela vaut meme pour le GDL