Présidentielle en Ukraine

21 avril 2019 19:10; Act: 21.04.2019 19:48 Print

Le comédien Zelensky l'emporte largement

Le comédien Volodymyr Zelensky a obtenu 73,2% des suffrages au second tour de la présidentielle ukrainienne, contre 25,3% pour Petro Porochenko, le président sortant.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

À l'écran, Volodymyr Zelensky a déjà été président d'Ukraine. La fiction est devenue réalité dimanche pour le comédien qui a su tirer partie, par une campagne de «type simple» venu du peuple, de la déception des Ukrainiens envers leurs élites post-soviétiques. Moins de quatre mois après être entré en politique par une déclaration de candidature aux airs de farce en plein réveillon du 31 décembre, cet acteur et humoriste a imposé une cuisante défaite au président sortant Petro Porochenko.

Pour ses partisans, Volodymyr Zelensky représente une chance de tourner la page d'une classe politique jugée corrompue et inefficace. L'humoriste de 41 ans, adolescent au moment de donc de l'indépendance de l'Ukraine en 1991, a promis d'amener au pouvoir des gens «avec une mentalité du 21e siècle» au pouvoir. Contraste saisissant avec son adversaire quinquagénaire dont la vie professionnelle à commencé pendant la période soviétique, il est venu voter dimanche en t-shirt blanc sous sa veste, racontant avoir écouté le rappeur américain Eminem avec sa femme et ses deux enfants au petit-déjeuner.

Il se qualifie lui-même de «clown»

Craignant le chaos, ses détracteurs dénoncent un programme flou et une inexpérience dangereuse pour un pays parmi les plus pauvres d'Europe et en proie depuis cinq ans à un conflit avec des séparatistes prorusses dans l'Est. Parmi les célébrités les plus connues de son pays, M. Zelensky a brouillé les lignes entre fiction et réalité grâce à sa série télévisée, où il joue d'un professeur d'histoire devenu président après avoir dénoncé la corruption endémique. Si, comme le souhaitent certains électeurs, sa présidence ressemble à celle de son personnage, Vassyl Goloborodko, les Ukrainiens se préparent à un changement de style spectaculaire dans l'exercice du pouvoir.

Une fois élu, le personnage de «Serviteur du peuple» prend le bus pour aller à la présidence et renonce à ses gardes du corps. Dans une autre épisode, il jette dans la piscine la patronne du Fonds monétaire international (FMI) et tire à l'arme automatique sur le Parlement qui se moque de lui. M. Zelensky dit vouloir voyager en vols réguliers et transférer l'administration présidentielle du massif bâtiment soviétique à Kiev vers un «open space». Cultivant l'image sympathique de son personnage, il se présente en homme du peuple qui s'exprime de manière décontractée, sans expérience mais plein de «force» et d'«énergie». Il se qualifie lui-même de «clown» et rappelle volontiers son enfance provinciale à Kryvy Rig, ville ouvrière russophone aux usines déclinantes. «Je ne suis pas un homme politique, je suis un type simple venu casser ce système!», s'est-il exclamé lors du débat du second tour.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Soleil le 22.04.2019 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que n’importe quel quidam accède au pouvoir est la définition de la démocratie. Bonne chance le comédien.

  • Le Suisse le 22.04.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas finalement!

  • Schtr0umpf Gr0gn0n le 22.04.2019 00:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance à lui et qu'il serve son people de la meilleure façon possible.

Les derniers commentaires

  • Le Suisse le 22.04.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas finalement!

  • Soleil le 22.04.2019 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que n’importe quel quidam accède au pouvoir est la définition de la démocratie. Bonne chance le comédien.

  • Schtr0umpf Gr0gn0n le 22.04.2019 00:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance à lui et qu'il serve son people de la meilleure façon possible.

  • dav le 21.04.2019 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Top