Territoire autonome

04 décembre 2019 15:37; Act: 05.12.2019 09:13 Print

Le Danemark renforce la sécurité du Groenland

Face aux menaces grandissantes dans la zone arctique, le Danemark a augmenté l'enveloppe consacrée à la sécurité de son territoire autonome.

storybild

Le territoire du Groenland suscite des convoitises. (photo: AFP/Jonathan Nackstrand)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Danemark veut consacrer d'ici 2023 plus de 200 millions d'euros au renforcement de la sécurité du Groenland, a indiqué Copenhague, sur fond d'intérêt croissant des grandes puissances pour la région. En marge du sommet de l'OTAN à Londres, la Première ministre, Mette Frederiksen, a annoncé allouer 1,5 milliard de couronnes du budget de la Défense au renforcement de la surveillance aérienne et marine de ce territoire semi-autonome de l'Arctique.

Au Danemark, le budget de la Défense est décidé de manière pluriannuelle et la somme sera prélevée sur l'enveloppe budgétaire 2018-2023, déjà adoptée. Sa répartition exacte n'a pas été précisée. En 2018, le Danemark a dépensé 4,6 milliards de dollars pour ses forces armées, soit 1,3% de son Produit intérieur brut (PIB). «Il s'agit de renforcer notre capacité à contrôler ce qui se passe dans les airs, mais aussi dans les mers, une surveillance accrue de l'activité sous-marine», a dit mardi soir la cheffe du gouvernement. La présence de sous-marins russes dans la zone inquiète Copenhague et, selon une analyse des renseignements militaires (FE), l'Arctique est le talon d'Achille de la défense danoise.

«Il y a un intérêt militaire croissant sur l'Arctique et des jeux de pouvoir entre la Russie, les États-Unis et la Chine, qui augmentent les tensions dans la région», relevait un rapport de FE, fin novembre. En août, le président américain Donald Trump avait indiqué son intention de racheter le Groenland, une manière de se positionner sur l'échiquier régional. Washington souhaite aujourd'hui une présence consulaire accrue au Groenland, où les États-Unis ont fermé leur consulat en 1953.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nicolas le 04.12.2019 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    Bien raison !

Les derniers commentaires

  • Nicolas le 04.12.2019 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    Bien raison !