Espagne

21 octobre 2019 09:57; Act: 21.10.2019 10:39 Print

Le dictateur Franco sera exhumé jeudi

Le gouvernement espagnol a annoncé le transfert de la dépouille de Franco, jeudi. Les restes quitteront leur mausolée pour aller vers un cimetière de la banlieue de Madrid.

storybild

La dépouille de Franco va être déplacée vers un cimetière de la banlieue de Madrid. (photo: AFP/Oscar del Pozo)

Sur ce sujet
Une faute?

Les restes du dictateur espagnol Francisco Franco seront exhumés jeudi, du mausolée monumental dans lequel ils reposent près de Madrid, a annoncé lundi le gouvernement espagnol. Ils seront ensuite transférés au cimetière du Pardo, dans la banlieue de la capitale espagnole, une opération qui se déroulera «en présence de la famille du dictateur», précise le gouvernement, dans un communiqué.

«L'exhumation comme la réinhumation se feront dans l'intimité, en présence de ses proches» et de la ministre de la Justice, Dolores Delgado, ajoute le communiqué. La famille Franco avait déposé en vain plusieurs recours en justice pour conserver la dépouille du dictateur dans le grandiose mausolée de marbre du Valle de los Caidos, surmonté d'une gigantesque croix, construit dans les montagnes à 50 kilomètres au nord-ouest de Madrid.

Apologie du franquisme

Dès son arrivée au pouvoir en juin 2018, le Premier ministre socialiste, Pedro Sanchez, avait fait de l'exhumation de Franco une de ses priorités afin que le mausolée ne soit plus un lieu d'apologie du franquisme. Le 25 septembre, la Cour suprême espagnole a rejeté le dernier recours déposé par la famille, validant la décision du gouvernement socialiste d'exhumer les restes.

L'Église catholique espagnole avait ensuite assuré qu'elle ne s'opposerait pas à l'exhumation de Franco, enterré depuis 1975 dans une basilique que le dictateur avait lui-même fait construire, notamment par des milliers de prisonniers républicains. Sa tombe y est installée en bonne place près de l'autel.

Franco avait dirigé l'Espagne en dictateur, depuis la fin de la guerre civile qu'il avait gagnée en 1939 jusqu'à sa mort en 1975.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pablo le 21.10.2019 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait illusoire de croire que le franquisme a été érradiqué.

  • Pedro le 21.10.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cela semble être le seul problème actuel en Espagne. Aux yeux du président Sánchez, bien plus important que le séparatisme en Catalogne, le chômage, les pensions, l’éducation défaillante, etc. En sortant Franco il pense gagner des électeurs le 10 novembre prochain. Il semble qu'en l’exhumant tous les problèmes du pays seront solutionnés. L’Espagne va mal, très mal.

  • ont fait quois le 21.10.2019 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce n est pas le réchauffement de la terre '''c est le ''mental ''qui vat mal '

Les derniers commentaires

  • Pedro le 21.10.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cela semble être le seul problème actuel en Espagne. Aux yeux du président Sánchez, bien plus important que le séparatisme en Catalogne, le chômage, les pensions, l’éducation défaillante, etc. En sortant Franco il pense gagner des électeurs le 10 novembre prochain. Il semble qu'en l’exhumant tous les problèmes du pays seront solutionnés. L’Espagne va mal, très mal.

  • Loupiotte le 21.10.2019 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Une fois les restes exhumés, que va t-il advenir du mausolée construit sur ordre de Franco ? Pour être dans la logique de suppression des traces du franquisme, il devrait être détruit.

    • PaulMauriceAlbert JR le 21.10.2019 12:58 Report dénoncer ce commentaire

      Non, mais tranformé en mausolé a la gloire des miliers de prisonniers qui l'on creusé oui. C'est une page sombre de l'histoire Espagnole.

  • Pablo le 21.10.2019 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait illusoire de croire que le franquisme a été érradiqué.

  • ont fait quois le 21.10.2019 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce n est pas le réchauffement de la terre '''c est le ''mental ''qui vat mal '