En Allemagne

13 juillet 2018 16:51; Act: 13.07.2018 17:08 Print

Le garde du corps de Ben Laden a été expulsé

Un Tunisien, présenté comme étant un ancien garde du corps d'Oussama Ben Laden, a été expulsé d'Allemagne et remis vendredi, à la Tunisie, où il a été arrêté.

storybild

L'homme, présenté comme Sami A. par les autorités allemandes et comme Sami Idoudi par la Tunisie, a été remis aux autorités tunisiennes. (photo: AFP/Marius Becker)

Sur ce sujet

L'homme, présenté comme Sami A. par les autorités allemandes et comme Sami Idoudi par la Tunisie, «a été reconduit ce matin en Tunisie, et a été remis aux autorités tunisiennes», a indiqué la porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur, Annegret Korff, alors qu'il avait été interpellé fin juin en vue de son extradition. «Il a été arrêté juste à son arrivée à Tunis», a déclaré de son côté Sofiene Sliti, porte-parole du pôle antiterroriste tunisien.

Selon Sofiene Sliti, il a suivi «des entraînements en Afghanistan et c'est (l'ancien) garde corps de Oussama ben Laden», tué en 2011 par les Américains. Cette reconduite en Tunisie est intervenue bien qu'un tribunal de Gelsenkirchen, dans la Ruhr, ait ordonné jeudi soir en référé qu'il ne soit pas expulsé en attendant l'examen approfondi de son dossier. Mais selon un porte-parole de la cour interrogé par l'agence allemande dpa, le tribunal n'a informé les services allemands d'immigration que vendredi matin par fax de cette décision. Entre-temps, l'homme âgé de 42 ans, et arrivé en Allemagne pour la première fois en 1997, avait déjà été renvoyé vers la Tunisie.

Risque de torture

L'Office allemand des migrations avait levé fin juin une interdiction d'expulsion à son encontre, rendant ainsi son renvoi vers la Tunisie possible. Mais ce dernier avait déposé un recours en justice contre cette décision. Son expulsion a longtemps été bloquée par la justice allemande en raison des risques de torture qu'il encourait s'il venait à être remis aux autorités tunisiennes. Marié et père de famille, cet homme vit depuis 2005 à Bochum, dans l'ancien bassin industriel de la Ruhr. En avril, il avait été classé comme personne dangereuse par les autorités régionales de Rhénanie du Nord-Westphalie.

En 2015, une cour de justice allemande avait jugé que Sami A. avait soutenu Al-Qaïda et participé à la fin des années 1990 à un entraînement militaire dans un camp de l'organisation en Afghanistan. L'intéressé avait nié ces affirmations et réfuté avoir été le garde du corps d'Oussama ben Laden, assurant avoir suivi une formation religieuse au Pakistan durant cette période.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • kniptchen le 13.07.2018 17:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un d’expulsé, dix de rentrés.

  • nanard le 13.07.2018 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    il y avait bien un officier djihadiste qui vivait paisiblement en France, avec un droit d'asile. Il y en a certainement d'autres

  • Jacques Vermont le 14.07.2018 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous suivez les nouvelles à la télé allemande vous saurez sans doute qu'un jugement de Lacour de Constitution a déclaré que l'expulsion est contraire à la loi. Mais le mec a été expulsé douze heures avant cette déclaration. Maintenant, les Allemands doivent demander son retour. Je suis même certain qu'ils le feront, mais je ne pense pas que les Tunisiens le livreront. Une affaire en or pour torolkozo, il pourra méditer beaucoup!

Les derniers commentaires

  • Jacques Vermont le 14.07.2018 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous suivez les nouvelles à la télé allemande vous saurez sans doute qu'un jugement de Lacour de Constitution a déclaré que l'expulsion est contraire à la loi. Mais le mec a été expulsé douze heures avant cette déclaration. Maintenant, les Allemands doivent demander son retour. Je suis même certain qu'ils le feront, mais je ne pense pas que les Tunisiens le livreront. Une affaire en or pour torolkozo, il pourra méditer beaucoup!

  • c'est moi le 14.07.2018 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    Avant 1981, ça ne serait pas arrivé...

  • Grand Maître le 13.07.2018 22:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la démocratie. ..

  • nanard le 13.07.2018 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    il y avait bien un officier djihadiste qui vivait paisiblement en France, avec un droit d'asile. Il y en a certainement d'autres

  • torolkozo le 13.07.2018 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de pauvres victimes de guerres dans le monde que nous accueillons comme nous pouvons, terroristes, pour être clair, c'est dehors !!!