Au Royaume-Uni

26 novembre 2019 10:22; Act: 26.11.2019 11:06 Print

Le Labour trop tendre face à l'antisémitisme?

C'est une intervention qui fait du bruit en pleine campagne des législatives. Le grand rabbin Ephraim Mirvis dénonce le «poison» de l'antisémitisme au sein du Labour.

storybild

Ephraim Mirvis (à d.) a vertement critiqué le chef du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, lui reprochant son incapacité à empêcher le «poison» de l'antisémitisme de s'y enraciner. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le grand rabbin du Royaume-Uni, Ephraim Mirvis, a vertement critiqué mardi le chef du Parti travailliste Jeremy Corbyn, lui reprochant son incapacité à empêcher le «poison» de l'antisémitisme de s'y enraciner, dans une intervention qui fait grand bruit en pleine campagne des législatives. «La manière dont la direction (NDLR: du Labour) a traité le racisme antijuif est incompatible avec les valeurs britanniques dont nous sommes si fiers - celles de dignité et respect pour tous», écrit le religieux dans une tribune publiée par le quotidien The Times.

«Un nouveau poison - approuvé par le haut - s'est enraciné dans le Parti travailliste», a-t-il poursuivi. «Quand le 12 décembre arrivera, je demande à tout le monde de voter en conscience. N'en doutez pas, l'âme même de notre nation est en jeu», a-t-il ajouté, suggérant que Jeremy Corbyn était «inapte» à gouverner. Cette intervention inhabituelle du grand rabbin dans la campagne électorale intervient alors que Jeremy Corbyn doit présenter, mardi à Londres, un programme spécial visant à renforcer les luttes contre les discriminations en cas de victoire aux législatives.

M. Corbyn, le très gauchisant chef du Labour depuis 2015, est régulièrement accusé de complaisance concernant des propos antisémites de certains membres de son parti.

(L'essentiel/afp)