Quelle signification?

08 décembre 2021 14:40; Act: 09.12.2021 12:15 Print

Le «losange» de Merkel, une posture devenue iconique

Les mains jointes au bas du torse, les pouces accolés vers le haut, les autres doigts offrant une parfaite symétrie: le «losange» d'Angela Merkel est devenu une figure iconique.

storybild

(photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le «Merkel-Raute», le «losange» de la chancelière, serait apparu une première fois en 2002 lors d'une séance photo pour le magazine Stern. Celle qui est alors présidente du parti chrétien-démocrate CDU «ne savait pas où placer ses mains», a raconté la photographe Claudia Kempf quelques années plus tard. «Elle les laissait pendre le long de son corps, ce qui la faisait paraître un peu impuissante, ou alors les joignait. Je lui ai dit "Là, vous faites trop fille de pasteur"», a raconté en 2009 la photographe au quotidien Rheinische Post.

La chancelière a livré en 2013 sa propre version de ce geste, une trouvaille personnelle selon elle. «Il y avait toujours la question de savoir où mettre les bras, c'est comme ça que c'est venu», avait-elle expliqué à quelques mois d'élections. Pour elle, ce «losange» témoignait «peut-être d'un certain amour de la symétrie»: une parabole du merkélisme, fait de recherche du consensus, de pragmatisme mais aussi critiqué pour son manque de vision?

Cette année-là, la chancelière était en campagne pour un troisième mandat. Son parti décide alors de personnaliser les élections, qui concernent pourtant le renouvellement du Bundestag. Une affiche géante de 20 m sur 70 est placardée près de la gare centrale de Berlin. Elle représente le désormais célèbre losange, composé de plus de 2 000 photographies de mains, avec le slogan «L'avenir de l'Allemagne entre de bonnes mains».

Cette campagne provoque l'ire des adversaires sociaux-démocrates, qui vont jusqu'à dénoncer un «culte de la personnalité monstrueux et vide de contenu» autour de Mme Merkel. «Si c'est ça la politique, on est tombé bien bas», abondent les Verts.

Celle que les Allemands surnomment «Mutti» (maman), caricaturée sur Twitter en Mao, remportera cependant très largement les élections quelques semaines plus tard.

Et son geste, parfois appelé le «diamant» de Mme Merkel, devient pour le quotidien britannique The Guardian un des «gestes de mains les plus reconnaissables au monde». Une page Wikipedia lui est consacrée, un émoticon, «<>», lui est dédié. Au célèbre musée de cire londonien Madame Tussauds, la dirigeante est représentée dans cette position.

«Je pense que le losange de Merkel a d'abord été adopté de façon inconsciente, puis son effet de signe a été remarqué par le public puis ensuite utilisé consciemment par la chancelière comme une marque», explique à l'AFP Jochen Hörisch, spécialiste en communication à l'université de Mannheim. Pour ce professeur, auteur d'un essai sur les «Mains», le losange «désamorce et, contrairement au poing serré ou à la main tendue par exemple, évite les signaux émotionnels», se situant ainsi «entre proximité et distance».

D'autres interprétations ont circulé, les mains de Mme Merkel représentant un «pont», un «toit» protecteur ou un «chasse-neige» qui détournerait les problèmes. Des sites complotistes y ont même vu la marque des Illuminati, une supposée société secrète tirant dans l'ombre les ficelles du pouvoir.

La marque du «losange» est devenue suffisamment forte pour être récupérée par d'autres personnalités allemandes, y compris des adversaires de la chancelière. Le social-démocrate et désormais nouveau chancelier, Olaf Scholz, l'a ainsi exécutée en juillet en Une du quotidien Süddeutsche Zeitung, illustrant sa stratégie d'apparaître comme le véritable héritier de Mme Merkel, au détriment de l'impopulaire candidat conservateur Armin Laschet.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.