Élections en Russie

10 septembre 2018 13:46; Act: 10.09.2018 14:02 Print

Le parti de Poutine recule, mais pas à Moscou

Si le maire de Moscou a été confortablement réélu dimanche, plusieurs autres candidats du Kremlin ont été battus ou contraints à un deuxième tour dans différentes villes du pays.

storybild

Sergueï Sobianine, qui a mis en place de coûteux projets d'urbanisme, a été réélu au premier tour. (photo: AFP/Sergei Karpukhin)

Sur ce sujet

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, allié du Kremlin, a été largement réélu selon les résultats publiés lundi au lendemain d'une journée d'élections marquée par l'arrestation d'un millier de manifestants opposés à une impopulaire réforme des retraites. Dans d'autres régions où se tenaient des élections locales ou régionales dimanche, le parti au pouvoir Russie Unie a subi des déconvenues, enregistrant sa pire performance en plus de dix ans, dans un contexte de colère face à la situation sociale et économique dans le pays.

Cette journée de vote a également été marquée par des manifestations, interdites par les autorités. Au moins 1 018 manifestants ont été interpellés, principalement à Saint-Petersbourg et à Ekaterinbourg, selon l'organisation OVD-Info. Vladimir Poutine a estimé que «dans l'ensemble, la campagne électorale a été menée de manière décente, avec une participation assez élevée». À Moscou, Sergueï Sobianine a remporté une victoire prévisible avec 70,02% des bulletins, fort du soutien du Kremlin. La participation n'a pas dépassé les 30,8%. Lors des dernières municipales il y a cinq ans à Moscou, Alexeï Navalny avait failli contraindre Sergueï Sobianine à un second tour.

Fronde inhabituelle

Dans plusieurs autres régions telles que Primorié, en Khakassie, à Vladimir et à Khabarovsk, un deuxième tour devra avoir lieu pour élire le gouverneur, les candidats de Russie Unie ayant échoué à obtenir plus de 50% des scrutins. Les communistes ont en outre défait les candidats du Kremlin lors des élections des parlements régionaux en Khakassie, à Irkoutsk et Oulianovsk. «Les gens ne votent plus automatiquement pour le pouvoir. Dans les régions, nous voyons une progression des sentiments protestataires suscités par la réforme des retraites et la détérioration de la situation économique», explique le politologue Alexeï Makarkine.

Les autorités russes sont confrontées depuis plusieurs mois à une fronde inhabituelle face au projet du gouvernement d'augmenter l'âge de départ à la retraite, qui était resté inchangé depuis près de 90 ans dans un pays où l'espérance de vie reste à la peine, surtout pour les hommes. Le président Poutine, qui s'était dans un premier temps distancé du projet, l'a finalement endossé, proposant fin août un assouplissement de la réforme. Son annonce mi-juin, le jour du lancement de la Coupe du monde de football en Russie, avait provoqué une chute de sa cote de popularité.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Opinion le 10.09.2018 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    @RM vous en avez des idoles un génocidaire et un à qui on prête des liens avec la mafia et qui aurait réussi l'exploit de devenir un des hommes les plus riches de la planète en gagnant un salaire de haut fonctionnaire. La russie est une cleptocratie qui ne s'aime que de loin.

  • Margharita Pourri le 10.09.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi attaquer Rigoberta ? Si Vladimir Vladimirovitch est son idole et bien c'est son choix et on ne soit pas la critiquer pour ça !

  • George Bouche le 10.09.2018 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    La 5ième colonne semble bien établie dans la Grande Région comme je peux voir.

Les derniers commentaires

  • Bopa le 11.09.2018 19:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le clan Bush, le fils président le père dans le lobby militaro-industriel, s'est enrichi avec la guerre en Irak. Il est où l'embargo contre les USA ? Si pour des faits équivalents (?!?) entre Russie et USA vont haïssez les uns et vénérez les autres, posez vous des questions sur votre objectivité.

  • Viktor Orban le 10.09.2018 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rigoberta a sans doute raison car Georges Soros est très dangereux et encourage aussi l'immigration de masse pour transformer la Hongrie et l'Europe !

  • Donald Ivanovitch Trump le 10.09.2018 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement, je ne vois pas où est le problème.

  • Margharita Pourri le 10.09.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi attaquer Rigoberta ? Si Vladimir Vladimirovitch est son idole et bien c'est son choix et on ne soit pas la critiquer pour ça !

    • Opinion le 10.09.2018 15:50 Report dénoncer ce commentaire

      @MP En effet et la liberté d'expression me permet de dire que le survêt gris porté par Putin dans le fameux shooting est un Loro Piana fait de cashmere et de soie. Dans la mesure où on porte généralement les vêtements les moins chers à la salle de sport on peut se demander comment il a payé pour le reste de sa garderobe.

  • George Bouche le 10.09.2018 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    La 5ième colonne semble bien établie dans la Grande Région comme je peux voir.

    • Rigoberta Menchu le 10.09.2018 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      @George: effectivement, la 5ème colonne des acolytes de Soros.