En Belgique

16 mai 2019 06:58; Act: 16.05.2019 09:09 Print

Le policier qui a tué une fillette est «anéanti»

Il y a un an, Mawda, fillette kurde de 2 ans, était tuée par balle lors d'une course poursuite en Belgique. Ses parents déplorent la lenteur de l'enquête.

storybild

Dans la nuit du 16 au 17 mai 2018, au sud de Bruxelles, une camionnette transportant des migrants avait tenté d'échapper à vive allure à une voiture de police qui voulait l'intercepter. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le drame remonte à la nuit du 16 au 17 mai 2018, sur une autoroute de Wallonie, au sud de Bruxelles. Une camionnette transportant une trentaine de migrants pris en charge à Grande-Synthe (nord de la France) tente d'échapper à vive allure à une voiture de police qui veut l'intercepter. Face au refus d'obtempérer, l'un des policiers sort son arme par la fenêtre et vise, selon ses explications, «le pneu avant gauche» en doublant.

Mais un brusque coup de volant de son collègue dévie son tir vers l'habitacle de la camionnette, où Mawda, installée avec ses parents derrière le chauffeur, est touchée d'une balle dans la tête. Elle meurt dans l'ambulance qui la transporte à l'hôpital. Un an après le drame, le policier, qui reconnaît le tir fatal, est toujours «en incapacité de travail», confie son avocat Me Laurent Kennes, qui le dit «anéanti». Il n'a pas été inculpé, ce que les parents de la fillette, un jeune couple de Kurdes d'Irak vivant désormais en Belgique, jugent «complètement anormal», selon Me Selma Benkhelifa, leur avocate.

Une reconstitution?

«Mes clients ne comprennent pas, ça les choque vraiment», insiste l'avocate, qui attend le procès et ses «explications». «La juge d'instruction a l'intention de faire une reconstitution, on verra ce qu'il adviendra à l'issue, si elle inculpe ou non», défend de son côté Ignacio de la Serna, procureur général à Mons (sud), qui chapeaute l'enquête sur le délit de fuite et le tir mortel. «Pour moi il y a deux fautes: le tir du policier et la conduite folle du chauffeur (du véhicule poursuivi) sans laquelle il n'y aurait pas eu de tir», ajoute le magistrat.

Il rappelle que le parquet peut demander le renvoi du policier devant le tribunal correctionnel même s'il n'a pas été inculpé auparavant. «L'inculpation ne sert à rien, c'est une stigmatisation totalement inutile», tranche pour sa part Me Kennes. À ce jour, seul le chauffeur de la camionnette est incarcéré dans ce dossier. Kurde d'Irak lui aussi, il a été extradé en avril du Royaume-Uni où il avait été arrêté.

Libéré dans un premier temps faute de preuves, comme tous les occupants de la camionnette, il a finalement été confondu par son ADN «sur le volant et la boîte de vitesse» du véhicule, explique M. de la Serna. Il a été inculpé pour «entrave méchante à la circulation avec la circonstance aggravante du décès» et «rébellion armée», l'arme étant la camionnette avec laquelle il a tenté de percuter ses poursuivants.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • link le 16.05.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La camionette aurait du s'arrêter. La faute à qui? Ben que le chauffeur est complètement irrésponsable. Certe le policier n'aurait pas du tirer mais peut-être que s'il n'aurait pas tiré, la camionette aurait eu un accident et tout le monde serait mort. Le policier à bien reconnu avoir agit mal. Le policier devrait pouvoir continuer son service. N'oublions pas tous les risque qu'un policier doit passer lorsqu'il exerce son métier... Mais bon fait respecter la loi...

  • ladeux le 16.05.2019 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a fait son devoir la fillette a pris une balle perdue. horrible. mais il n'est pas coupable

  • Thomas2505 le 16.05.2019 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a fait son travail son colege a tourné le volant c’est pas de sa faute et arrêtez de chercher des arguments pour manifester contre la police sans la police il y aurait un bordel et les policiers recoivent des ordres fixes ils n’ont pas le choix de toute façon...

Les derniers commentaires

  • dede le 16.05.2019 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le policier est coupable, ça devient comme les États-Unis. Avec une voiture sans migrants, il n'aurait pas tiré.

  • Bourg patrick le 16.05.2019 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est malheureux mais le fautif c'est bien le chauffeur de la camionnette

  • jean djé le 16.05.2019 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fais son travail? Mais vous êtes tous complètement fou!!! Face à un simple refus d’obtempérer en Belgique la police a le droit de tirer, sous risque de tuer quelqu’un! J’espère que l’agent fera comme ils font chez nous en France!!!

    • Jean-Daniel le 16.05.2019 22:09 Report dénoncer ce commentaire

      Simple refus d'obtempérer? Vous omettez la partie "«rébellion armée», l'arme étant la camionnette avec laquelle il a tenté de percuter ses poursuivants." et à part pour les faire sortir de la route je ne vois pas pourquoi essayer de les percuter... Alors parler de "simple refus d'obtempérer" c'est aussi pas mal!

  • far le 16.05.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non la police fait son travail mes qu’il arrête d’être des cowboys il y avait d’autre moyen arrêter la camionnette le policier en prison le pire il aura ceci toute sa vie dans sa tête (assassin)

  • Fin de citation le 16.05.2019 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Les hors la loi, ce sont ces personnes, pas le policier !