Aux Pays-Bas

26 juin 2019 18:29; Act: 27.06.2019 17:16 Print

Le rail indemnisera les victimes de l'Holocauste

La compagnie néerlandaise des chemin de fer a annoncé mercredi qu'elle versera plusieurs dizaines de millions d'euros aux survivants de l'Holocauste et aux familles des victimes.

storybild

La compagnie néerlandaise des chemin de fer a annoncé ce mercredi qu'elle versera plusieurs dizaines de millions d'euros. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La compagnie néerlandaise des chemin de fer a annoncé mercredi qu'elle versera plusieurs dizaines de millions d'euros afin d'indemniser les Juifs déportés vers les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ces indemnisations concernent à la fois les survivants et les proches de ceux qui sont décédés, a indiqué la société nationale Nederlandse Spoorwegen (NS). «On estime que plusieurs milliers de personnes ont droit à l'allocation, dont environ 500 survivants», a déclaré la NS dans un communiqué.

Excuses en 2005

La NS avait annoncé en novembre 2018 qu'elle allait indemniser les proches de Juifs déportés, et avait mis en place une commission afin de déterminer les montants. L'entreprise, qui qualifie cette période de son histoire de «page noire», s'est officiellement excusée en 2005 pour ses actes commis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais aucune indemnité n'a été versée jusqu'à maintenant.

Le montant de l'indemnisation s'élèvera à 15 000 euros pour les survivants de l'Holocauste et entre 5 000 et 7 500 euros pour les enfants nés «avant, pendant ou après la Guerre», ainsi que pour les veufs et veuves, a déclaré un porte-parole de la NS auprès de l'AFP. Environ cinq à six mille personnes au total «pourrait obtenir l'allocation individuelle», a-t-il ajouté.

Continuité des transports

Comme nombre d'autres entreprises néerlandaises, la NS a poursuivi ses activités au service des occupants nazis après l'invasion du pays par l'Allemagne en mai 1940, gagnant l'équivalent de millions d'euros en transportant des familles juives vers Westerbork, à la frontière avec l'Allemagne, selon la radio-télévision publique NOS.

Au total, quelque 107 000 des 140 000 Juifs résidant aux Pays-Bas ont été acheminés à Westerbork avant d'être envoyés vers des camps de la mort comme Auschwitz, Sobibor et Bergen-Belsen.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • rayleigh le 27.06.2019 01:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et ca continue

  • Le Daron le 27.06.2019 01:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bin voyons

Les derniers commentaires

  • rayleigh le 27.06.2019 01:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et ca continue

  • Le Daron le 27.06.2019 01:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bin voyons