Tourisme en Italie

07 juin 2021 11:03; Act: 07.06.2021 11:11 Print

Le retour des paquebots crée des remous à Venise

Après 17 mois d'interruption pour cause de Covid-19, un premier navire de croisière a levé les amarres, réveillant la polémique entre partisans et opposants.

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux camps ont manifesté chacun de leur côté pour défendre leurs positions: alors que l'énorme silhouette du MSC Orchestra se profilait au large de la place Saint-Marc, des manifestants brandissant des banderoles «Non aux navires de croisière» ont crié leur oppositions à bord de petites embarcations à moteur. «Les bateaux de croisière représentent un tourisme éclair, qui n'apporte en fait que peu d'avantages à Venise», a assuré une manifestante.

Les défenseurs de l'environnement et du patrimoine culturel accusent aussi les grosses vagues engendrées par ces navires, longs de plusieurs centaines de mètres et hauts de plusieurs étages, d'éroder les fondations des immeubles de la Sérénissime, inscrite au patrimoine de l'Unesco, et de mettre en péril le fragile écosystème de sa lagune.

Eux aussi sur le pont, les partisans des bateaux de croisière, réunis au sein du mouvement «Venise travaille», mettent en avant les nombreux emplois que leur présence génèrerait pour Venise, dont l'économie vit essentiellement du tourisme, ce qui l'a particulièrement affectée durant la pandémie. Le MSC Orchestra, arrivé vide jeudi en provenance du port grec du Pirée, est reparti avec environ 650 passagers, qui ont dû présenter un test négatif datant de moins de 4 jours et se soumettre à un nouveau test pour pouvoir embarquer.

«Heureux d'apporter notre contribution au redémarrage de cette ville»

Les touristes se sont soumis de bonne grâce aux strictes procédures de sécurité en vigueur, destinées à éviter que les navires deviennent de véritables foyers ambulants, comme cela a plusieurs fois été le cas. Le MSC Orchestra n'est autorisé à embarquer au total que la moitié de sa capacité de 3 000 passagers, pour respecter les mesures anti-Covid. Il doit faire étape à Bari (sud de l'Italie), Corfou (Grèce), Mykonos (Grèce) et Dubrovnik (Croatie).

Pendant ses deux jours d'arrêt à Venise, le navire a été approvisionné par son personnel de bord, qui en a également profité pour affiner les protocoles de sécurité régissant la vie quotidienne sur ces géants des mers. «Nous sommes heureux d'apporter notre contribution au redémarrage de cette ville qui a tant souffert pendant ces 17 mois», a commenté Francesco Galietti, dirigeant de l'Association internationale des Compagnies de Croisières (CLIA). «En un an, le secteur a perdu un nombre énorme de passagers, environ 800 000, ce qui signifie pour l'économie une perte d'environ 1 milliard d'euros».

Le débat sur la présence des géants des mers ne se cantonne pas à Venise et a depuis toujours une dimension internationale, due à la notoriété de cette destination touristique, l'une des plus prisées au monde.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand maître le vrai le 07.06.2021 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dehors !

  • duvaro le 07.06.2021 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jamais je ne foutrai les pieds sur un immeuble flottant de 3000 personnes !

  • No grazie le 07.06.2021 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ces monstres n'ont rien à faire à Venise n'apportant que de la pollution visuelle et matérielle et un tourisme superficiel. La ville mérite qu'on la préserve de tout ça et vite.

Les derniers commentaires

  • LuxEx-B le 07.06.2021 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mykonos c’est pas mieux! Horreur pour la décadence de cette île , belle mais sèches et arides juste du fric de la jetset et des autres inconsients ! En 1980 l’île en valait la peinepour un séjours de 2-3 jours ! Mais aujourd’hui ??? De + avec ces bateaux juste le temps pour le port et 3 boutiques= rien vu!

  • laira le 07.06.2021 21:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis pour les croisières ok les bateaux pour l'environnement, pas coul, mais les commande sur internet, les bateaux cargo c pire ,sur quand la cargaisons tombe à l'eau, et le reste du monde pas mieux alors ,vive les croisières, et mde à tous.

  • Msc le 07.06.2021 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive les croisières. ca vous dérange. Allez habiter dans les terres ????

  • Vacances en voiture le 07.06.2021 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semblait que Venise avait réussi à interdir ça. Avant la mascarade du Covid.

    • NoComent le 07.06.2021 19:05 Report dénoncer ce commentaire

      C'est exact, mais le maire a levé l'interdiction ...money, money...!

  • TrueNorth le 07.06.2021 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    On aurait pu apprendre et changer tant de choses "grâce" au Covid, mais non, l'économie et son gaspillage et sa pollution qui vont avec, vont hélas reprendre de plus belle... dommage.