Chypre

24 juin 2019 15:33; Act: 24.06.2019 16:30 Print

Le tueur des «femmes sans défense» condamné

Un militaire chypriote-grec a été arrêté pour le meurtre de cinq femmes. L'histoire avait bouleversé l'île.

Sur ce sujet
Une faute?

Un tribunal chypriote a condamné lundi, un militaire chypriote-grec, à sept peines de prison à vie pour l'assassinat de cinq femmes immigrées et deux de leurs enfants, une affaire qui avait bouleversé l'île méditerranéenne.

«L'accusé a mené une campagne pour tuer des femmes sans défense», selon une copie du jugement auquel le correspondant de l'AFP a eu accès.

«Je présente mes excuses aux familles des victimes et à l'âme des victimes»

Nicos Metaxas, un militaire de 35 ans, avait plaidé coupable dès l'ouverture de son procès, reconnaissant avoir assassiné quatre Philippines, dont une femme et sa fille, une Roumaine et sa fille et une Népalaise entre septembre 2016 et l'été 2018.

«Je reconnais ma culpabilité (...) Je présente mes excuses aux familles des victimes et à l'âme des victimes», avait-il déclaré.

L'arrestation du suspect était intervenue le 18 avril, quatre jours après qu'un touriste allemand a découvert par hasard le premier cadavre, alors qu'il prenait des photographies d'un puits de mine au sud-ouest de Nicosie. La dépouille d'une Philippine de 38 ans identifiée comme Mary Rose Tiburcio était alors remontée à la surface en raison de pluies diluviennes.

(L'essentiel/afp)