Polémique

23 août 2019 14:56; Act: 23.08.2019 15:27 Print

Les ados transgenres font débat au Portugal

Les adolescents transgenres peuvent désormais choisir à l'école les toilettes correspondant à leur identité. Ou se présenter sous leur nouveau prénom. Le texte fait débat.

storybild

Une directive gouvernementale publiée la semaine dernière permet aux adolescents de 16 à 18 ans de déclarer leur changement de genre à leur établissement scolaire avec l'accord de leurs parents. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'entrée en vigueur de nouvelles règles, permettant notamment aux adolescents transgenres de choisir leurs toilettes ou leurs uniformes à l'école, suscitaient la polémique au Portugal vendredi. Plusieurs médias ouvraient ainsi leurs journaux télévisés ou faisaient leur Une sur ce sujet. Découlant d'une loi approuvée en août 2018 par le parlement portugais, une directive gouvernementale publiée la semaine dernière permet aux adolescents de 16 à 18 ans de déclarer leur changement de genre à leur établissement scolaire avec l'accord de leurs parents.

Ce texte les autorise par ailleurs à choisir les toilettes ou l'uniforme correspondant à leur identité, ou à se présenter en classe sous leur nouveau prénom. Le chef de l'opposition, Rui Rio (Parti social-démocrate, centre-droit) a fustigé jeudi sur Twitter une directive «semant la confusion chez les parents et les enfants», et accusé le gouvernement socialiste de «prendre à la légère un sujet sérieux» en faisant preuve de «peu de respect envers les enfants».

200 enfants concernés

Une pétition en ligne, réclamant la suspension de cette directive, a recueilli jusqu'ici plus de 27 000 signatures. En réponse aux critiques, le secrétaire d'État à l'éducation Joao Costa a déploré une lecture erronée du texte et la création d'un «climat alarmiste inutile». «La directive vise une minorité puisqu'on ne devrait pas excéder les 200 enfants transgenres (...). Elle vise à les protéger contre les discriminations et ce n'est pas vrai qu'elle promeut le harcèlement», a-t-il déclaré à la presse, en référence aux accusations formulées par l'opposition.

La Fenprof, principal syndicat des enseignants portugais, a elle défendu vendredi un texte qui «aurait déjà dû entrer en vigueur depuis longtemps», et qui va «répondre à une réalité qui ne peut être ignorée». La loi votée en 2018 permet aux Portugais de changer de genre à l'état civil sans faire l'objet d'un diagnostic médical de perturbation de l'identité, à partir de l'âge de 16 ans.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Redbull 57 le 23.08.2019 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprend pas trop le principe du "choisir les toilettes"... Si l'ado passe de masculin à féminin, il devrait aller dans les toilettes des femmes, et inversement, non ?

  • coco le 23.08.2019 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je préfère les toilettes des mecs , ce sont les plus propres !!!

  • bonsens le 24.08.2019 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une question assez difficile à résumer et trancher car il ne s’agit pas seulement de la liberté individuelle et de son respect mais aussi de l’idée que se fait la société de ce changement d’attitude vis-à-vis de l’appartenance à l’apparence de l’autre genre

Les derniers commentaires

  • bonsens le 24.08.2019 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est une question assez difficile à résumer et trancher car il ne s’agit pas seulement de la liberté individuelle et de son respect mais aussi de l’idée que se fait la société de ce changement d’attitude vis-à-vis de l’appartenance à l’apparence de l’autre genre

  • coco le 23.08.2019 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je préfère les toilettes des mecs , ce sont les plus propres !!!

  • Coluche le 23.08.2019 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative ! J espère que le Luxembourg suivra cet exemple ! Plus jeune cette situation sera acceptée, plus facilement sera t il possible acceptée par le reste de la communauté :)

  • Redbull 57 le 23.08.2019 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprend pas trop le principe du "choisir les toilettes"... Si l'ado passe de masculin à féminin, il devrait aller dans les toilettes des femmes, et inversement, non ?

    • Je dis... le 23.08.2019 16:41 Report dénoncer ce commentaire

      Un transgenre ne change pas de sexe il me semble.

    • Redbull 57 le 23.08.2019 17:40 Report dénoncer ce commentaire

      Même s'il ne change pas (physiquement) de sexe... Imaginons un homme qui se considère assez "femme" pour aller jusqu'à changer de prénom, d'apparence, etc... Pour y ressembler... Il assume donc tout... Sauf de parvenir à passer la porte des toilettes des femmes ?