Allemagne

29 janvier 2020 14:39; Act: 29.01.2020 15:03 Print

Les bébés pandas du zoo de Berlin sont de sortie

Les deux mâles, nés fin août dernier par insémination artificielle dans le parc animalier allemand, feront leur première apparition publique ce jeudi.

storybild

Les deux bébés pandas se prénomment «Meng Xiang» (Rêve désiré) et «Meng Yuan» (Rêve réalisé).

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux bébés pandas du Zoo de Berlin ont effectué mercredi, devant les médias, une répétition générale de leur présentation au public, attendue jeudi, et pour laquelle la direction de l'établissement attend un pic de visiteurs.

Meng Xiang (Rêve désiré) et Meng Yuan (Rêve réalisé), deux petits mâles, sont nés le 31 août au zoo, après une insémination artificielle. Surnommés «Pit» et «Paule» par leurs soigneurs, les deux mammifères se sont lancés à la découverte de leur enclos fermé par une vitrine de verre avec leur mère, devant les objectifs des photographes et les caméras de télévision.

À partir de jeudi, les visiteurs du zoo pourront également jouir du «spectacle» des deux animaux. La direction de l'établissement, qui se prépare à un afflux de visiteurs, a décidé d'ouvrir davantage de caisses à l'entrée et d'embaucher du personnel de sécurité pour gérer un éventuel encombrement dans l'enclos qui leur est réservé dans le zoo.

Trésors nationaux

Avec leurs parents Meng Meng (Petit rêve) et le mâle Jiao Qing (Petit trésor), hébergés dans la capitale allemande depuis juin 2017, ils sont les seuls animaux de cette espèce visibles aujourd'hui en Allemagne. L'emménagement à Berlin des deux pandas géants, considérés comme des trésors nationaux en Chine, avait constitué un nouvel épisode de la «diplomatie des pandas» instaurée par Pékin pour entretenir de bonnes relations avec ses partenaires.

Le zoo berlinois paie environ un million de dollars, soit 909 347 euros, par an à la Chine pour les animaux adultes, une somme qui, selon Pékin, est réinvestie dans des projets de protection des espèces menacées. Les petits nés à l'étranger partent en général en Chine après trois ou quatre ans, une fois sevrés. Le Zoo de Berlin a investi plus de 9 millions d'euros pour aménager une «Maison des pandas».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Steph57280 le 29.01.2020 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop d’amour

Les derniers commentaires

  • Steph57280 le 29.01.2020 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop d’amour