Coronavirus à Madrid

09 avril 2020 12:35; Act: 09.04.2020 13:31 Print

Les corbillards au drive-​​in pour des adieux express

Le virus a tué plus de 15 000 personnes en Espagne. À Madrid, les adieux se font en quelques minutes, comme au crématorium de La Almudena. Au grand désarroi des proches.

Sur ce sujet
Une faute?

Personne n'aurait pu imaginer un dernier hommage si froid. À Madrid, les funérailles sont très expéditives en raison de l'épidémie du coronavirus. Pire, des corbillards font désormais la file, attendant chacun leur tour pour déposer les défunts, comme un «drive-in». Des images choquantes, et encore plus pour les proches.

Le reportage réalisé par CNN fait froid dans le dos. On y aperçoit une file de plusieurs corbillards devant le crématorium du cimetière de La Almudena. Devant l'entrée, le premier s'arrête, le coffre s'ouvre et laisse entrevoir un cercueil en bois, sans fioriture, sans fleurs ni couronne. Place ensuite à la «cérémonie» très courte. Un prêtre, habillé pour la messe, salue de loin les proches, bénit le cercueil, et l'asperge d'eau bénite devant cinq proches maximum, tous placés à une distance barrière. Le tout en cinq petites minutes.

«Comment imaginer que la fin... ressemble à ça?»

Conscient de la souffrance d'un tel adieu, le père Edduar se dit bouleversé. «J’essaie d’être proche d’eux. Je leur dis que je suis avec eux, qu’ils ne sont pas seuls. Parfois, ça me bouleverse. Je pleure». La distance est de mise et les étreintes et les baisers de réconfort se font rares...

Le cercueil est ensuite placé sur un brancard pour être amené vers le crématorium, sa dernière destination. Un choc pour les proches. «Je suis seul ici, mon frère et ma sœur n’ont pas pu venir. Ma femme ne viendra pas. Les petits-enfants ne viendront pas. Comment imaginer que la fin... ressemble à ça?» Felix Poveda a perdu sa mère de 77 ans, infectée par le virus. L'Espagnol explique qu'elle n'a pas eu droit à un respirateur à l'hôpital, faute de matériel. Felix Poveda compte bien lui offrir un adieu digne de ce nom, une fois la crise terminée. Une seule question subsiste: quand? Vient ensuite, quelques instants plus tard, le tour d'un autre corbillard et d'une autre famille ravagée par la perte d'un proche.

Voilà à quoi ressemble désormais le processus de deuil public mis en place dans le cadre de l'état d'urgence. L'Espagne est le deuxième pays le plus touché par l'épidémie de coronavirus, après l'Italie. Au total 15 238 morts sont à déplorer depuis le début de l'épidémie et 152 446 personnes sont infectées.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maria.weber.ma le 10.04.2020 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment ils font la douleur des familles ça dois être très dour et triste force aus familles et que ils R.I.P les disparus

  • caroline le 09.04.2020 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    ça doit pas être mieux en Italie

  • Elfy le 09.04.2020 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dans les cercueils ce ne sont que des enveloppes vides ... la personne aimée est partie ... ce sont les souvenirs que l on a de ces personnes qui sont importants ...

Les derniers commentaires

  • Maria.weber.ma le 10.04.2020 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment ils font la douleur des familles ça dois être très dour et triste force aus familles et que ils R.I.P les disparus

  • citoyen le 10.04.2020 03:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut arrêter de philosopher c'est déchirant comme situation il faut faire des efforts pour ça que tout le monde soit masqué et que l'adieu soit fait dune d'une façon digne

  • crigtu le 09.04.2020 22:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est une catastrophe....

  • Elfy le 09.04.2020 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dans les cercueils ce ne sont que des enveloppes vides ... la personne aimée est partie ... ce sont les souvenirs que l on a de ces personnes qui sont importants ...

  • caroline le 09.04.2020 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    ça doit pas être mieux en Italie