Réunions infructueuses

02 juillet 2019 07:01; Act: 02.07.2019 09:56 Print

Les Européens tentent de trouver enfin un accord

Après plusieurs réunions n'ayant abouti sur aucun compromis, les dirigeants de l'Union européenne tentent, mardi, de désigner des responsables pour les postes-clés.

storybild

Angela Merkel et Emmanuel Macron se sont bien entendus, mais les autres pays ne les ont pas suivis. (photo: AFP/Geoffroy van der Hasselt)

Sur ce sujet
Une faute?

Après l'échec de leur nuit de marchandages, les 28 de l'UE doivent tomber d'accord mardi sur leur nouvelle équipe dirigeante, pour éviter d'offrir l'image d'une Europe sans gouvernail. Les chefs d'État et de gouvernement se retrouvent dès 11h à Bruxelles, qu'ils ont quittée lundi, après 18 heures de négociations infructueuses. Les 28 n'ont pas réussi à s'accorder sur le quartet des postes-clés de l'UE: présidence de la Commission européenne, du Conseil, du Parlement, Haut représentant pour les affaires étrangères.

Dimanche, un compromis soutenu par l'Allemagne, la France, l'Espagne et les Pays-Bas était pourtant en passe de faire consensus: le social-démocrate néerlandais Frans Timmermans pour la Commission, l'Allemand Manfred Weber, chef de file du PPE, pour le Parlement et un couple PPE-libéral pour le Conseil et le Haut représentant. Mais ces arrangements entre amis, fût-ce par le couple franco-allemand, ne suffisent plus pour emporter l'adhésion d'Européens divisés.

Macron furieux, Merkel temporise

Une partie du PPE refuse le compromis Macron-Merkel qui prive son chef de file Manfred Weber de la présidence de la Commission. D'autres pays ont rejeté une combinaison conclue sans eux. Proche dans la nuit, l'accord a été bloqué par de petits pays, selon une source européenne: Irlande, Lettonie, Croatie et plusieurs pays de l'est du «groupe de Visegrad» qui s'estimaient insuffisamment représentés.

Le président français Emmanuel Macron s'est emporté: «Cela donne une très mauvaise image de l'Europe, une image pas sérieuse», «pas crédible au plan international», a-t-il fustigé, regrettant «des heures passées en palabres» qui transforment l'UE en «un club de 28 qui se réunit sans jamais se décider». Angela Merkel a au contraire cherché à minimiser le report, estimant que prendre son temps valait la peine pour éviter «cinq ans de tensions» en raison de mauvais choix.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bobo énervant le 02.07.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    L'image donnée par l'UE est à nouveau désastreuse, quel gâchis, il faudrait enfin que les dirigeants de l'UE soient choisi non pas parce qu'ils sont les plus consensuels mais bien pour leur engagement et leurs compétences

  • pffff le 02.07.2019 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De moins en moins crédible cette Europe

Les derniers commentaires

  • bobo énervant le 02.07.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    L'image donnée par l'UE est à nouveau désastreuse, quel gâchis, il faudrait enfin que les dirigeants de l'UE soient choisi non pas parce qu'ils sont les plus consensuels mais bien pour leur engagement et leurs compétences

  • pffff le 02.07.2019 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De moins en moins crédible cette Europe