Réchauffement climatique

17 avril 2019 08:32; Act: 17.04.2019 13:37 Print

Les maladies tropicales vont envahir l'Europe

Chikungunya en Italie, dengue sur la Côte d'Azur: l'Europe doit se préparer à des épidémies jusqu'ici réservées aux régions tropicales, préviennent des chercheurs.

storybild

Le moustique, vecteur de la dengue, devrait proliférer à cause entre autres du réchauffement climatique.

Sur ce sujet
Une faute?

«Encouragées par le changement climatique, les voyages et le commerce international, les épidémies de maladies vectorielles (NDLR: transmises par des insectes tels que les moustiques ou les tiques) vont se développer pour toucher une grande partie de l'Europe dans les décennies à venir», soulignent-ils, à l'occasion d'un congrès à Amsterdam.

Tous les pays du pourtour méditerranéen sont déjà concernés, note Giovanni Rezza, directeur du département maladies infectieuses à l'Institut supérieur de la santé à Rome, interrogé par l'AFP.

400 cas de chikungunya en Italie

L'événement récent le plus préoccupant est l'épidémie de chikungunya qui a frappé l'Italie à l'été 2017, avec «plus de 400 cas», et «une défaillance dans le diagnostic précoce», puisque la maladie n'a été identifiée par les pouvoirs publics qu'au bout de plusieurs semaines, favorisant l'infection de nouvelles personnes, souligne le chercheur.

Cette tâche de repérage précoce est d'autant plus dure en Italie que le moustique-tigre, qui transmet la dengue et le chikungunya, est désormais endémique dans une grande partie du pays.

Vigilance

Il est nécessaire de renforcer la vigilance là où le phénomène est encore limité, comme la France avec la côte d'Azur, où plusieurs cas autochtones de dengue ont été signalés depuis 2014, insiste le Dr Rezza, qui présentait ses conclusions sur ces récents épisodes au congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses, qui se tient à Amsterdam jusqu'à mardi.

«Heureusement», l'Italie, l'Espagne, le sud de la France, la côte croate et la Grèce sont pour le moment «une zone tropicale seulement à temps partiel». Les hivers sont suffisamment froids pour que la transmission s'interrompe.

Changement à moyen terme

Mais à mesure que les périodes de haute température s'allongent, cette «fenêtre», pendant laquelle ces maladies peuvent se transmettre, va devenir plus large, favorisant des épidémies de plus grande importance, avertit Giovanni Rezza. Il souligne qu'il s'agit de «changement à moyen et non à court terme».

Les travaux présentés par Jan Semenza, du centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (CEPCM), agence européenne basée à Stockholm, montrent également une extension du territoire des tiques, responsables de certaines encéphalites virales et de la maladie de Lyme.

«Nous observons une expansion des tiques causée par les températures plus élevées. Elles se développent vers le nord et à des altitudes plus élevées», a-t-il déclaré à l'AFP.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La roue tourne le 17.04.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Dame Nature va nous rendre la monnaie de notre pièce! Et ça va faire mal! Sans compter les maladies ancestrales emprisonnées dans les glaces qui sont en train de fondre dont nous sommes plus immunisés... Je crois que, comme d’habitude, la réalité de la catastrophe climatique en cours va dépasser les scénari et fictions sur le sujet! Que s’est toujours t’il passé avec les espèces invasives (comme nous) depuis des millions d’années? Elles détruisent leurs biotopes puis disparaissent pour laisser la place à d’autres...tel est notre destin d’immatures homo sapiens sapiens!!

  • Fakiri le 17.04.2019 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils veulent nous faire peur pour nous vendre leurs vaccins faut pas cherché très loins..

  • luxo le 04.05.2019 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A cause du changement climatique que nous continuons à provoquer par le développement du GDL, nous sommes contraints d’accepter la migration des moustiques et des habitants des pays sinistrés par le climat.

Les derniers commentaires

  • luxo le 04.05.2019 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de nous trouver des excuses ce n’est pas l’homo sapiens qui détruit la planète mais uniquement les habitants égoïstes des pays les plus riches comme le nôtre.

  • luxo le 04.05.2019 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A cause du changement climatique que nous continuons à provoquer par le développement du GDL, nous sommes contraints d’accepter la migration des moustiques et des habitants des pays sinistrés par le climat.

  • Danièle le 17.04.2019 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable les gens qui ironisent sur ce sujet !!! Ils sont plus malins ?

  • nous ont ont dois subirs le 17.04.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais le jour où l Europe se réveilleras beaucoup de problème seront reglee .

  • La roue tourne le 17.04.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Dame Nature va nous rendre la monnaie de notre pièce! Et ça va faire mal! Sans compter les maladies ancestrales emprisonnées dans les glaces qui sont en train de fondre dont nous sommes plus immunisés... Je crois que, comme d’habitude, la réalité de la catastrophe climatique en cours va dépasser les scénari et fictions sur le sujet! Que s’est toujours t’il passé avec les espèces invasives (comme nous) depuis des millions d’années? Elles détruisent leurs biotopes puis disparaissent pour laisser la place à d’autres...tel est notre destin d’immatures homo sapiens sapiens!!

    • malheureusement le 17.04.2019 16:34 Report dénoncer ce commentaire

      c'est le début de la fin, pandémies en tous genres vont nous détruire