En Belgique

25 février 2019 11:07; Act: 25.02.2019 11:24 Print

Les médecins disent stop aux tests de virginité

Les certificats de virginité, «inutiles pour la santé», doivent être refusés par les professionnels, estime le Conseil national de l'Ordre des médecins belge.

storybild

Ces tests et certificats qui visent en général à attester de la virginité d'une femme avant un mariage, souvent pour des raisons confessionnelles. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un avis publié sur le site de l'Ordre des médecins belges, daté du 16 février, fait suite à une déclaration publiée en octobre dernier par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cosignée par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme et ONU-Femmes, visant à mettre fin à ces tests et certificats qui visent en général à attester de la virginité d'une femme avant un mariage, souvent pour des raisons confessionnelles.

Dans cette déclaration, l'OMS souligne que la pratique «a été documentée» en Afghanistan, au Brésil, en Égypte, en Inde, en Indonésie, en Iran, en Irak, en Jamaïque, en Jordanie, en Libye, au Malawi, au Maroc, en Palestine, en Afrique du Sud, au Sri Lanka, au Swaziland, en Turquie, au Royaume-Uni et au Zimbabwe. Des demandes de tests ont également eu lieu en Belgique, au Canada, aux Pays-Bas, en Espagne et en Suède.

« QUOTE »

Dans son avis, le Conseil national belge estime que les tests de virginité constituent «un acte médical inutile pour la santé, sans pertinence scientifique et lourd de conséquences potentielles sur le bien-être de la patiente». «Ils peuvent être vécus comme une agression» et «entraînent une discrimination entre les femmes et les hommes, dont les rapports sexuels échappent à toute évaluation de ce type», ajoute-t-il.

Il souligne également que «ces examens sont souvent demandés par des tiers sans considération pour l'intimité personnelle et le droit à la vie privée de la personne concernée». Par conséquent, «le Conseil national de l'Ordre des médecins soutient la déclaration de l'OMS» et «estime que donner suite à une demande de rédaction d'une attestation de virginité n'a pas de justification».

Ces demandes doivent cependant être distinguées «de l'examen médicolégal des patients victimes d'agressions sexuelles ou de viols», qui relèvent «de la médecine légale», précise-t-il.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fredy le 25.02.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo le citoyen... Je suis d'accord à 100% avec vous

  • aristoteavéraisin le 25.02.2019 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Société décadente.... Merci Internet et les réseaux sociaux....

  • Aucune preuve ! le 25.02.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est débile ça car ceux qui veulent avoir des relations avant le mariage le font analement ou alors se font reconstruire l'hymen alors ni vu ni connu et c'est bien connu dans les pays qui veulent ce certificat. A quand le test pour l'homme pour voir avec combien de femmes il a couché avant le mariage ???

Les derniers commentaires

  • has6 le 25.02.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @andré: il n’y a pas ce genre de demandes au Luxembourg, lisez ou relisez

  • citoyen le 25.02.2019 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi j'ai vécu dans un pays ou les femmes devaient etre vierges j'ai couché avec pleins de femmes vierges et je vous dis pas on utilisait la boîte a benco et c'était génial

  • bienvenue au loup le 25.02.2019 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit Dany ! J ajoute que l islam et le Judaism ne suggère en aucun cas une telle information au préalable du mariage les deux partie doit juste savoir si le futur conjoint fut marié ou célibataire avant la conclusion de l acte matrimonial de façon formelle En ce qui concerne ces pratiques moyenâgeuses sont d ordre socioculturel ou tribale, la religion n est qu un feutre

  • Aucune preuve ! le 25.02.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est débile ça car ceux qui veulent avoir des relations avant le mariage le font analement ou alors se font reconstruire l'hymen alors ni vu ni connu et c'est bien connu dans les pays qui veulent ce certificat. A quand le test pour l'homme pour voir avec combien de femmes il a couché avant le mariage ???

    • @Aucune preuve! le 25.02.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

      A quand le test pour l'homme?! On arrive à peine à un simulacre d'égalité dans les pays civilisés, alors avant que ces populaces acceptent que le femme ait un quelconque droit de demander quelque chose... la Terre aura implosé et disparu!

  • Mc Hack le 25.02.2019 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    La vraie nouvelle n'est pas qu'ils disent stop aux test mais qu'ils aient accepté de le faire pendant des années! Moi je donnerais un blâme officiel à tous ceux qui l'ont fait ne fut-ce qu'une fois... et s'il y a des gens sérieusement malades qui patientent dans la salle d'attente pendant que le médecin regarde l'hymen d'une jeune femme c'est quasi de la non-assistance à personne en danger!

    • @Mc Hack le 26.02.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

      Vous êtes manifestement tout à fait étranger au monde médical.