À Londres

17 novembre 2019 21:30; Act: 18.11.2019 10:59 Print

Les médecins lui retirent un caillot de 20 cm de long

Un homme de 64 ans dans un état respiratoire critique a dû être opéré: un impressionnant caillot pulmonaire lui a été retiré.

storybild

Le caillot pulmonaire cachait un problème bien plus grave.

Sur ce sujet
Une faute?

Une impressionnante opération a été réalisée dans le centre hospitalier londonien Imperial College Healthcare NHS Trust. Un patient de 64 ans s'est présenté aux urgences, souffrant de malaises, d'un mal de dos et de fièvre. Au moment où les médecins ont voulu intuber le patient, ils ont découvert un énorme caillot de sang de vingt centimètres de long. Ce dernier avait pris la forme de ses voies respiratoire et les bouchait complètement.

C'est grâce à une bronchoscopie que l'amas de sang coagulé a pu être repéré et opéré dans la foulée. Les constantes vitales du sexagénaire se sont immédiatement améliorées mais les médecins ont découvert que le senior souffrait d'une maladie bien plus grave. Lors de tests pratiqués durant les jours suivants son opération, le corps médical a diagnostiqué un cancer de l'intestin, un choc septique, un staphylocoque doré, une infection bactérienne, ainsi qu'une infection des tissus du cœur.

Il était déjà trop tard pour l'anglais de 64 ans. Les médecins ont décidé de ne pas opérer à nouveau le patient gravement atteint et ont pris la décision, en accord avec la famille, de débrancher le respirateur artificiel du malade qui se trouvait dans un coma artificiel.

(L'essentiel/lom)