Scandale en Autriche

20 mai 2019 19:30; Act: 20.05.2019 20:33 Print

Les ministres d'extrême-​​droite ont démissionné

Après le scandale de la vidéo d'Ibiza impliquant le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, tous les ministres du parti FPÖ ont quitté le gouvernement lundi soir.

storybild

Les inistres du FPÖ lors de la présentation du gouvernement: Herbert Kickl, Beate Hartinger-Klein, Heinz-Christian Strache, Karin Kneissl et Norbert Hofer. (photo: AFP/Helmut Fohringer)

Sur ce sujet
Une faute?

Le parti d'extrême droite autrichien FPÖ a annoncé lundi la démission de tous ses ministres du gouvernement formé en décembre 2017 avec les conservateurs du chancelier Sebastian Kurz, sans attendre les législatives anticipées qui devraient avoir lieu en septembre. Ce départ fait suite à la décision du chef du gouvernement de limoger le ministre de l'Intérieur d'extrême droite Herbert Kickl.

Autour de ce responsable politique controversé, stratège du FPÖ, une nouvelle crise s'était nouée lundi au sein de la coalition à l'agonie. Sebastian Kurz estime le profil de ce ministre incompatible avec le déroulement de l'enquête sur la vidéo tournée secrètement dans une villa d'Ibiza en 2017 mettant en cause M. Strache, l'ex-patron du FPÖ acculé samedi à la démission de tous ses mandats, dont celui de vice-chancelier. À l'époque des faits, M. Kickl était secrétaire général du parti. «Il est clair que M. Kickl ne peut pas enquêter sur lui-même», a martelé le chancelier.

Le départ des membres du FPÖ intervient après trois jours de tumultes politiques consécutifs à la diffusion vendredi, à quelques jours des élections européennes du 26 mai, d'une vidéo datant de 2017 où le patron du FPÖ, Heinz-Christian Strache, se disait disposé à offrir des marchés publics à un oligarque russe en échange de financements occultes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maus le 20.05.2019 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage

  • ITA le 21.05.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vraiment domage :-/

  • Soleil le 20.05.2019 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne nouvelle

Les derniers commentaires

  • ITA le 21.05.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vraiment domage :-/

  • Maus le 20.05.2019 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage

    • Bobo énervant le 20.05.2019 21:03 Report dénoncer ce commentaire

      Ce qui est dommage c’est que cela aura très certainement un impact limité sur les prochaines élections

  • Soleil le 20.05.2019 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne nouvelle

    • @Soleil le 21.05.2019 05:28 Report dénoncer ce commentaire

      "Bonne nouvelle" , vraiment ? Si l’on veut faire tomber l’extrême droite, il faut le faire avec des arguments et une bonne politique. Le faire avec des moyens détournés, est un aveu d’échec et c'est finalement très décevant. Cet évènement aidera peut-être bien pour les élections européennes, mais c'est une vision a court terme (comme souvent) car cela risque au contraire de renforcer une extrême droite beaucoup plus extrême a moyen terme.

    • La Mouche le 21.05.2019 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Soleil ça permet de montrer que les politiciens d'extrême droite ne sont pas très différents ni plus intègres que les autres qu'ils ont souvent tendance à critiquer... La où vous avez raison, c'est que ça ne changera pas grand chose, même à court terme, vu que ceux qui votent pour eux, continueront à le faire en dépit de ces révélations...

    • Pol Isson le 21.05.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

      En quoi c 'est un moyen détourné? Tout autre homme ou femme politique de n'importe quel autre parti aurait été écarté pour un tel comportement. En démissionnant , les autres ministres d'extrême droite ont juste ainsi montrés qu'ils étaient solidaires de tels comportements et cela en dit long