Royaume-Uni

26 juillet 2020 21:09; Act: 27.07.2020 11:36 Print

Les mots de William sur Meghan qui ont blessé Harry

Les termes utilisé par le duc de Cambridge pour désigner Meghan Markle n'ont pas du tout plus à Harry. Elle aurait aussi été l'objet de remarques racistes au sein de la Cour.

storybild

Meghan Markle est assise entre le prince William (à gauche) et le prince Harry (à droite).

Sur ce sujet
Une faute?

Si rien n'a été dévoilé officiellement, l'ambiance serait glaciale entre le prince William et son frère Harry. Qui plus est depuis la décision de ce dernier et de son épouse Meghan Markle de quitter la Cour royale britannique pour s'installer aux États-Unis. D'après «Finding Freedom», un ouvrage à paraître sur les débuts de la relation entre Harry et Meghan, les racines du mal sont à chercher en amont.

Tout a débuté lorsque William a donné son consentement de manière bien timide à son frère sur sa relation avec l'actrice américaine. «Prends autant de temps que possible pour apprendre à connaître cette fille», aurait lancé le prince William à son cadet.

L'utilisation du terme «cette fille» aurait été jugée hautaine voire condescendante par le prince Harry, qui en voudrait à son frère depuis. Mais William ne serait pas le seul responsable. Toute la Cour en prend pour son grade.

Des remarques racistes?

Meghan Markle aurait même subi des remarques racistes. Un membre de la Cour aurait également utilisé le termes «showgirl» pour la désigner. Une expression utilisée qui renvoie aux danseuses de cabaret...

Dans ce contexte rempli de défiance, Harry se serait braqué et recentré sur son couple, estimant que la Cour n'acceptait pas son choix de faire sa vie avec celle qui allait devenir la duchesse de Sussex.

Le livre qui sortira le 11 août avance également que les deux frères ne se seraient plus vraiment parlé depuis le mois de mars. Depuis toutes ces révélations, la presse anglaise s'en donne à cœur joie, même si plusieurs voix se font entendre pour critiquer l'ouvrage. Les deux journalistes Omid Scobie et Carolyn Durand qui l'ont rédigé sont accusées de prendre largement partie pour Harry et Meghan.

Malgré leur départ à Los Angeles, les parents d'Archie demeurent décidément au cœur de l'actualité de l'autre côté de l'Atlantique...

(th/L'essentiel)