Rare violence

13 août 2020 11:39; Act: 13.08.2020 12:18 Print

Les «parents de l’horreur» jugés en Suisse

Un père et une mère auraient fait subir les pires sévices à leurs enfants durant plusieurs années. Leur procès s’est ouvert à Zurich. Ils risquent 15 et 13 ans de prison.

storybild

Tribunal de Zurich. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L’affaire est d’une rare violence. Une Suissesse de 48 ans et son ex-mari, un Kosovar de 49 ans, comparaissent depuis mercredi devant le Tribunal de district de Zurich, en Suisse, pour avoir maltraité et dénigré plusieurs de leurs sept enfants et ce durant plusieurs années. Selon l’acte d’accusation, long de 22 pages, les mauvais traitements ont débuté en 2003. Les parents auraient, pour une raison inconnue, commencé à ne presque plus nourrir deux de leurs bambins, un garçon et une fille, et à les enfermer soit dans leur chambre soit dans la cave.

Les victimes présumées – désormais adultes – auraient été frappées quotidiennement à coups de bâton, de poing et de ceinture. Le garçon aurait même été forcé à manger ses propres excréments en guise de punition. Le père aurait par ailleurs régulièrement abusé sexuellement de deux de ses filles.

«Je ne me pardonnerai jamais»

Interrogés par le juge, les accusés ont nié les faits et se sont mutuellement renvoyés la faute. Le père a notamment affirmé, en pleurs: «Je ne me pardonnerai jamais de ne pas avoir remarqué ce que ma femme faisait subir à nos enfants!» Le quadragénaire a expliqué à la Cour qu’il travaillait depuis tôt le matin jusqu’à tard le soir à l’époque où les sévices ont été commis. Son ex-femme, elle, dit avoir été terrorisée et battue par son mari. «C’est lui qui a enfermé et torturé les enfants. Il voulait que je fasse comme lui, mais j’ai toujours refusé. Alors il m’a frappée».

De son côté, le Ministère public suisse est persuadé de la culpabilité des deux accusés. Il a demandé 15 ans de prison pour le père et 13 ans pour la mère. Le verdict sera rendu début septembre.

(L'essentiel/ofu)