Panne de réseau

25 juin 2019 11:56; Act: 25.06.2019 12:37 Print

Les Pays-​​Bas privés de téléphone pendant 4h

Une panne a paralysé le réseau téléphonique néerlandais lundi soir. En pleine canicule, les services d'urgences étaient injoignables.

storybild

Le ministre de la Justice, Ferd Grapperhaus, a demandé des explications aux acteurs du secteur. (photo: AFP/Lex van Lieshout)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Pays-Bas enquêtaient mardi sur l'origine d'une gigantesque panne du réseau téléphonique, quatre heures durant, la veille. La panne survenue lundi soir, a d'abord affecté le réseau du groupe national de télécommunications KPN, avant de s'étendre aux réseaux de fournisseurs liés à KPN à travers le pays. La panne a été réparée au bout de quatre heures, pendant lesquelles les services d'urgence étaient injoignables par téléphone pour les citoyens néerlandais.

La police, les pompiers et les ambulanciers sont descendus dans la rue pour pouvoir être visibles et contactés si nécessaire et le gouvernement a lancé un service identique à la ligne téléphonique d'urgence 112 sur les réseaux sociaux. Le ministre néerlandais de la Justice et de la Sécurité, Ferd Grapperhaus, a convoqué mardi la direction de KPN pour qu'elle s'explique sur la panne et pour s'assurer que cela «ne se reproduira plus». L'agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme (NCTV) devait également participer à la réunion, ont rapporté les médias locaux. Les soupçons ne se portaient cependant pas sur un éventuel piratage.

La panne est intervenue alors que les services d'urgence étaient mobilisés en raison d'une vague de chaleur qui touche les Pays-Bas. Les causes et la gestion de la panne devaient être débattues à la Chambre basse du Parlement, mercredi. «Quelle que soit la raison, ceci montre à quel point nous sommes vulnérables», a tweeté le député libéral Arne Weverling.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dépendance technologique le 25.06.2019 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Plus nous dépendons des technologies de pointe, plus nous sommes sensibles aux pannes... Puis aujourd’hui, sans de téléphonie pendant 4h, on a l’impression que monde s’effondre, c’est dingue ca! Hier après mon travail, j’ai profitez du soleil avec ma compagne et les enfants, nous sommes allez promener au bord d’un étang, regarder les hérons pêcher, écouter les grenouilles coasser, tremper les pieds dans l’eau...quand on a vu que la lumière baissait il était déjà 23h...pas besoin de gsm et d’internet pour profiter de la vie, c’est ça le vrai bonheur!

Les derniers commentaires

  • Dépendance technologique le 25.06.2019 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Plus nous dépendons des technologies de pointe, plus nous sommes sensibles aux pannes... Puis aujourd’hui, sans de téléphonie pendant 4h, on a l’impression que monde s’effondre, c’est dingue ca! Hier après mon travail, j’ai profitez du soleil avec ma compagne et les enfants, nous sommes allez promener au bord d’un étang, regarder les hérons pêcher, écouter les grenouilles coasser, tremper les pieds dans l’eau...quand on a vu que la lumière baissait il était déjà 23h...pas besoin de gsm et d’internet pour profiter de la vie, c’est ça le vrai bonheur!

    • Oppy le 26.06.2019 07:18 Report dénoncer ce commentaire

      Va dire sa au personnes qui ont besoin des serice d'urgence.