Deux effondrements par an

16 août 2018 09:35; Act: 16.08.2018 09:55 Print

Les ponts italiens tombent comme des mouches

Le viaduc qui s'est effondré mardi dans la capitale ligure est le dernier d'une longue liste. Dix ponts se sont effondrés dans la péninsule depuis 2013.

Le 14 août 2018, une portion du pont Morandi s'est écroulé sur la ville de Gênes, nord de l'Italie. La catastrophe a fait au moins 39 morts.

Sur ce sujet
Une faute?

Le pont Morandi, qui s'est écroulé mardi à Gênes, faisant au moins 39 morts, n'est pas le premier qui s'effondre en Italie. Depuis 2013, dix ponts ont subi le même sort sur le réseau routier italien, comme le rapporte Il Corriere della Sera.

Heureusement, tous les effondrements n'ont pas fait de victimes, mais ils montrent à quel point l'entretien des routes est un sujet d'actualité en Italie. L'association des ingénieurs des routes italiennes explique qu'en raison du transport de fret sur route, les ponts, les viaducs et plus généralement le réseau routier sont très sollicités, ce qui en accélère l'usure et l'obsolescence.

Ci-dessous les effondrements les plus importants survenus depuis 2013

Avril 2017: Fossano (Cuneo, Piémont)

Le 19 avril 2017, un pont s'écroule probablement à cause de vices de construction. Deux agents se sauvent par miracle, mais leur voiture de fonction est écrasée sous des tonnes de béton.

Mars 2017: Ancône

Le 9 mars 2017, un pont qui enjambe l'autoroute A14, près d'Ancône, sur la côte Adriatique, s'effondre. Un couple d'Italiens qui transitait à ce moment-là meurt sur le coup, alors que deux ouvriers qui faisaient des travaux de maintenance sont blessés.

Octobre 2016: Lecco

Un pont situé sur l'autoroute A36 entre Milan et Lecco, en Lombardie, s'effondre au passage d'un camion. On dénombre un mort et une dizaine de blessés. Le drame aurait pu être évité car les autorités locales avaient été alertées quelques heures avant la tragédie.

Décembre 2014: Sicile

Un viaduc sur la route reliant Palerme à Catane est inauguré le 23 décembre 2014. Mais l'ouvrage sera fermé à la circulation dès le 30 décembre, une semaine plus tard, à la suite de la découverte de signes de défaillance. En janvier 2015, le pont s'était déjà affaissé de 50 centimètres.

Novembre 2013: Sardaigne

Un policier est mort et trois autres ont été blessés dans l'écroulement d'un pont entre Oliena et Doragli, au sud de l'île. Les agents étaient en patrouille pour secourir les habitants de la région, qui faisait face à d'importantes inondations.

La Sicile est la région italienne où les ponts tombent le plus. Outre celui de 2014 (ci-dessus), le 10 avril 2015, le mauvais temps avait provoqué l'écroulement de quatre pylônes sur un viaduc de l'autoroute A19 Palerme-Catane. Sept mois après, une nouvelle route alternative était réalisée en attendant la reconstruction du pont.

(L'essentiel/atk)