Politique en Allemagne

25 février 2020 11:33; Act: 25.02.2020 12:44 Print

Les prétendants à l'après-​​Merkel sortent du bois

Trois candidats se sont proposés mardi pour prendre la direction de la CDU, le parti conservateur allemand en pleine crise. L'enjeu est la chancellerie en 2021.

storybild

Angela Merkel (à droite) termine son mandat et sa dauphine désignée, Annegret Kramp-Karrenbauer (à gauche), a finalement jeté l'éponge. (photo: AFP/Odd Andersen)

Sur ce sujet
Une faute?

Trois poids lourds du parti conservateur allemand ont officialisé mardi leur candidature pour diriger cette formation en pleine crise, lançant la course pour remplacer Angela Merkel à la chancellerie à l'horizon 2021. Il s'agit de Friedrich Merz, Armin Laschet et Jens Spahn.

Friedrich Merz est un ennemi de longue date de la chancelière allemande, partisan d'un coup de barre à droite de ce parti, qui a dominé la vie politique nationale depuis plus de 70 ans. Cet avocat d'affaires de 64 ans a annoncé pour la fin de matinée une conférence de presse afin de présenter sa candidature à la tête de l'Union démocrate-chrétienne (CDU). Il se dit «très motivé». L'homme avait été écarté au début des années 2000 de la tête du parti par une certaine... Angela Merkel et ne l'a jamais digéré. Il a récemment qualifié de «défaillant» le leadership de la chancelière, au pouvoir depuis 15 ans, l'accusant d'immobilisme.

Revers électoraux

Il devra affronter un «ticket» comprenant un baron régional CDU modéré, Armin Laschet, partisan de la continuité avec le cap centriste d'Angela Merkel, et l'étoile montante du parti, Jens Spahn, 39 ans, favorable à une inflexion à droite. Les deux hommes ont fait mardi acte de candidature. Le parti «traverse la plus grave crise de son histoire», a lancé Jens Spahn dans un plaidoyer en forme de règlement de comptes avec les années Merkel. «Si nous continuons comme cela, nous risquons notre avenir en tant que grand parti», a-t-il dit. Dimanche, le mouvement démocrate-chrétien a subi une déroute lors d'élections locales à Hambourg, n'arrivant qu'en troisième position avec 11,2% des voix.

À ce trio de candidats s'ajoute un autre centriste, Norbert Röttgen, écarté il y a quelques années du gouvernement par la chancelière et qui lui aussi a une revanche personnelle à prendre. L'ouverture de ce bal des prétendants, pour prendre la succession d'Angela Merkel au plus tard fin 2021, lors des prochaines élections législatives, a été accélérée par la crise que traverse le mouvement. La CDU enchaîne les revers électoraux et s'effrite dans les intentions de vote nationales, concurrencée d'un côté par l'extrême droite de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et au centre par les écologistes en plein essor.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roboberta Menchu le 25.02.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Normalement les trolls russes vont être contents qui critiquent Merkel depuis 2015 ...

  • Palamunitan le 25.02.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La farce teutone... On est en période de carnaval, n'est-ce pas... ?

  • Antoine Unterholzner le 25.02.2020 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ne vole pas haut et cela a de grandes chances d'officialiser le déclin de la prépondérance allemande au sein de l'UE.

Les derniers commentaires

  • Antoine Unterholzner le 25.02.2020 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ne vole pas haut et cela a de grandes chances d'officialiser le déclin de la prépondérance allemande au sein de l'UE.

  • Phi le 25.02.2020 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Seul Mr Merz est capable de diriger la CDU.

    • Gerald Buckler le 27.02.2020 15:06 Report dénoncer ce commentaire

      Peut-être , mais ça s'arrête la. Ce n'est pas avec lui que l'Allemagne aura la moindre crédibilité à l'international.

  • My God le 25.02.2020 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Mince alors, Jens Spahn veut lui aussi succeder a Merkel!

  • Roboberta Menchu le 25.02.2020 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    Normalement les trolls russes vont être contents qui critiquent Merkel depuis 2015 ...

    • Bebebebe Trolli le 25.02.2020 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      Et pourquoi devraient ils etre contents? En quoi sont ils concernes?

  • Palamunitan le 25.02.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La farce teutone... On est en période de carnaval, n'est-ce pas... ?