Sur Internet

22 mars 2016 11:08; Act: 23.03.2016 12:16 Print

Les réseaux sociaux solidaires avec la Belgique

Facebook et Twitter se mobilisaient, mardi matin, autour des attentats de Bruxelles. Le «Security Check» de Facebook a finalement été activé, bien que tardivement.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

À l'image de l'émotion populaire qui s'était emparée des réseaux sociaux lors des attentats de Charlie Hebdo ou du 13 novembre à Paris, les attaques de Bruxelles sont à la une de Facebook et Twitter, ce mardi matin. Ainsi sur Twitter en français, les hashtags #Bruxelles, #Belgique ou #PrayForBrussels étaient dans le top des tendances à 11h. #PrayForBrussels est un rappel du hashtag Pray For Paris qui avait déferlé sur les réseaux au soir des attentats de Paris.

Sur Facebook, des avatars spéciaux aux couleurs de la Belgique se lancent, comme cette image d'un drapeau noir jaune rouge enlacé par un ruban noir. Une image, publiée par le dessinateur français Plantu, fait également le tour du web, celle d'un drapeau français en larmes enlaçant le drapeau belge, avec deux dates, celle du 13 novembre et celle du 22 mars. À noter que Facebook n'a activé que vers 11h son «safety check», une option qui avait été utilisée par les internautes pour rassurer leurs amis lors des attentats en France, en Turquie ou au Nigeria. Un groupe non officiel avait toutefois été lancé en attendant.

Enfin, comme souvent lors d'attaques terroristes, une autre tendance est en cours sur Twitter, c'est le hashtag #Pasdamalgame, utilisé par les internautes pour rappeler que ces attentats n'ont pas de lien avec une religion. Le hashtag #OpenHouse est également de nouveau utilisé par les twittos qui ouvrent leurs portes pour recueillir des personnes bloquées sur place.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Basta Ya le 22.03.2016 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces types-là blasphèment lorsqu'ils invoquent la religion. En réalité, ce sont des racailles de bas-etage, de type trafiquants en tous genres, qui ne savent pas exister en dehors de la violence. Comme dit Poutine il ne faut pas avoir peur d'aller les buter jusque dans les chiottes !

  • sos le 22.03.2016 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belgique je t'aime

  • casuffit le 22.03.2016 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    mais qu'est ce qu'on attends pour faire la razia sur les 22000 personnes fichées par les services antitéroristes et sur la fameuse clé usb pour les mettre dans un bateau pour s'en débarasser.

Les derniers commentaires

  • decoster florentin le 24.03.2016 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    bonjour:ces images d'attentats à bruxelles,de nouveau,tant de larmes,des familles anéanties par le chagrin:ces morts,bléssés:que de douleur horrible à vivre:ces terroristes ne sont que haine,ne connaissent pas le mot aimer,que des laches une espéce humaine vicieuse,des sombis:des nuisibles avec aucune valeur:ces images nous remplices nos yeux de larmes,quand un monde qui se donnerait la main,s'aiderait se protégerait,s'aimerait,pourquoi s'infliger un calvaire,alors que la paix est formidable fait un bien fou:aucune religion ne demande d'etre martyr;mais de s'aimer les uns les autres:

  • Au secours le 23.03.2016 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    En lisant les commentaires, je me dis qu'ils ont gagné en fait... 3/4 de va t en guere parce que mort de trouille.. "e faisons pas l'malgame"clament-il, "ais tout de meme les autre musulmans devraient dire qu'ils désapprouvent !! "comme si on demandait a tous les chrétiens de dire qu'ils désapprouvent quand un Breivik démonte tout le monde... L'amalgame est deja fait.. le peuple est terrorisé, appelle a la guerre, demande a ce quon parque/fiche/surveille tous les musulmans... que On parle de ménage, de nettoyage, de tanks.... Ils ont gagné, les teroristes.

    • Les muslims sont des mauvais perdants le 23.03.2016 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      @Au secours. Certes, la richesse c'est le multiculturalisme. En revanche, comment l'UE peut aller de l'avant, alors qu'à l'intérieur même de la population, personne n'avance dans la même direction comme des boules de billards après un choc d'inertie de l'une d'elle ! En effet, l'UE à t-il le « temps » pour la maturité afin de calmer les secousses sismiques à l'intérieur même de la population ? Non! Puisque, sur le plan international nous ne somme pas seul ! En somme, la Russie a acquis (déjà) une maturité « spontané » intérieure qui fait d'elle notre premier concurrent !

  • cedber le 23.03.2016 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Même pas peur, nous sommes Bruxelles, Paris, Ankara, Abidjan... Nous sommes humains (et pas lâche)

  • Skerzo le 23.03.2016 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    Peine de mort pour toute personne impliquée dans des attentats. et pas de recours. Pas d'avocat non plus. Il faut leur montrer que nous aussi on peut être radicaux. Et interdiction du voile et de tout attirail islamique dans la rue.

    • @Skerzo le 23.03.2016 10:07 Report dénoncer ce commentaire

      Très bonne idée. Je suis certain que l'idée même de la peine de mort les dissuaderait de se faire exploser. Et si en plus on leur retire la nationalité, c'est la fin assurée du terrorisme islamiste.

    • Vecse le 23.03.2016 10:41 Report dénoncer ce commentaire

      @@Skerzo: Alors qu'est-ce que vous suggérez? Se laisser faire? La déchéance de nationalité ne va pas arrêter le terrorisme, mais c'est une mesure symbolique, car ces gens-là qui se sont coupés de nos valeurs et qui nous ont déclaré la guerre ne sont pas dignes de porter encore notre nationalité. Nous sommes en guerre. Je tiens à vous rappeler que la France avait pris cette mesure en 1848 contre les esclavagistes ou encore en 1944 contre les collabos.

    • Skerzo le 23.03.2016 11:16 Report dénoncer ce commentaire

      nonnn, pas seulement ceux qui veulent se faire sauter. Mais tous ceux qui de près ou loin leur portent assistance . Ne serais-ce que simplement leur prêter un appart ou une voiture. bref tous ceux qui soutiennent et favorisent ce genre d'acte barbare contre des innocents. Il faut éradiquer de la surface de la terre cette vermine qui n'a d'autre but que de vouloir nous tuer

  • czubak jean le 22.03.2016 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    j'aime les belges! je vais très souvent en Belgique car j'habite le pas de calais. ils sont comme nous très conviviales, je pense à eux et aux familles endeuillées qui ont besoin de notre soutien.je les embrasse!