Navires capturés

26 novembre 2018 07:08; Act: 26.11.2018 09:56 Print

Les tensions sont vives entre Ukraine et Russie

Au lendemain de la capture de trois navires ukrainiens par la Russie, l'Ukraine envisage de déclarer une loi martiale. Les risques d'escalade sont très importants.

storybild

Des protestations ont eu lieu dimanche soir devant l'ambassade russe de Kiev. (photo: AFP/Sergei Supinsky)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Ukraine a fait un pas important vers la déclaration d'une loi martiale après la capture manu militari par la Russie de trois navires de la marine ukrainienne qui a fait des blessés dans le détroit de Kertch, marquant l'accès à la mer d'Azov. La tension est telle que le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra lundi une réunion d'urgence.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le Conseil de sécurité et de défense ukrainien réuni d'urgence, a proposé au président Petro Porochenko d'introduire la loi martiale «pour 60 jours», a annoncé le secrétaire de cette structure. Cette décision doit être entérinée par le Parlement ukrainien, dont une session extraordinaire est prévue dans l'après-midi, mais un vote positif est loin d'être garanti. Lors de la réunion du Conseil de sécurité, le président Porochenko a dénoncé un «acte fou de la Russie contre l'Ukraine», assurant que «l'attaque était préméditée». «La loi martiale ne signifie pas une déclaration de guerre» à la Russie, elle sera introduite «uniquement pour la défense», a-t-il assuré.

La Russie dénonce des actions illégales

Les tensions entre l'Ukraine et la Russie autour de la mer d'Azov ont connu une brusque flambée dimanche, lorsque Kiev a accusé la Russie d'avoir percuté un navire ukrainien et bloqué l'accès à cette mer. La situation s'est rapidement dégradée, l'Ukraine accusant dans la soirée les Russes d'avoir capturé ces navires après leur avoir tiré dessus dans cette zone stratégique. Les bateaux tentaient d'entrer depuis la mer Noire dans le détroit de Kertch, séparant la Crimée de la Russie et marquant l'accès à la mer d'Azov. Sur un total de 23 militaires à bord, six ont été blessés dont deux grièvement, selon l'armée ukrainienne.

La Russie a confirmé l'arraisonnement et «l"usage d'armes», en accusant les navires ukrainiens «de mener des actions illégales dans les eaux territoriales russes» et faisant état de trois Ukrainiens blessés. La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a dénoncé les «méthodes de bandits de grands chemins» de l'Ukraine: «D'abord des provocations, puis de fortes pressions, puis des accusations d'agression». La marine ukrainienne assure cependant avoir averti la Russie, à l'avance de l'itinéraire de ses navires.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Moije le 26.11.2018 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je pense que la Russie a toujours voulu anéantir l'Ukraine à commencer par organiser le holodmor des années 1930 qui a fait 5 millions de morts en Ukraine à la guerre que la Russie fait contre l'Ukraine depuis l'annexion de la Crimée en 2014.

  • duvaro le 26.11.2018 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'URSS/Russie ne comprend que le langage de la force alors il faut lui répondre de la même manière de la part de l'OTAN.

  • Doris le 26.11.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    La Crimée est russe et rien n'y changera quoi que ce soit. C'était peut être une action illégale, ce n'est pas reconnu par l'ONU mais c'est un fait accompli et rien ne fera faire machine arrière.

Les derniers commentaires

  • ouverture.d.esprit=fracture.du.crane? le 28.11.2018 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait que certaines personnes ouvrent un peu les yeux et s informent sur ce qu il se passe la bas depuis 1989 avant de parler!!!

  • Mad Max le 28.11.2018 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est vrai!

  • Kwess le 27.11.2018 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi ces drôles de bérets qu'ils ont en Ukraine et en Russie??

  • g3s le 26.11.2018 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui, la Crimée est russe .

  • Moije le 26.11.2018 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je pense que la Russie a toujours voulu anéantir l'Ukraine à commencer par organiser le holodmor des années 1930 qui a fait 5 millions de morts en Ukraine à la guerre que la Russie fait contre l'Ukraine depuis l'annexion de la Crimée en 2014.

    • Mimille le 26.11.2018 21:02 Report dénoncer ce commentaire

      En 1930 c'était l'URSS et pas la Russie! Celui qui a organisé tout cela était Staline, un Géorgien secondé par un autre Géorgien Beria. En 1957 Kroutschev, un Ukrainien a donné la Crimée en cadeau à son pays ... sans référendum et sans demander l'avis de la population. Soyons quand même un peu réaliste!