Italie

22 janvier 2020 11:12; Act: 22.01.2020 11:42 Print

Luigi Di Maio pourrait lâcher la direction de M5S

Le leader du Mouvement Cinq Étoiles (M5S) Luigi Di Maio pourrait démissionner de la tête de son parti ce mercredi, à quelques jours d'un scrutin régional clé.

storybild

Luigi Di Maio est à la tête du Mouvement Cinq Étoiles (M5S, anti-système) depuis fin septembre 2017.

Sur ce sujet
Une faute?

Le chef du Mouvement Cinq Étoiles (M5S, anti-système), Luigi Di Maio, pourrait démissionner mercredi de la tête de sa formation, à quatre jours d'un scrutin régional clé, selon la presse italienne. Le dirigeant a signalé qu'il resterait ministre des Affaires étrangères du gouvernement italien de coalition formé avec le Parti démocrate (gauche). «Mais c'est le moment pour un pas en arrière du parti. Je suis fatigué, épuisé», a-t-il commenté à des proches, selon les journaux. Luigi Di Maio a convoqué les ministres de son Mouvement en milieu de matinée et devrait s'exprimer en fin d'après-midi.

Un scrutin régional clé est prévu le 26 janvier. Une victoire de l'extrême droite dans la région d'Émilie-Romagne, un bastion de la gauche dont Bologne est le chef-lieu, pourrait entraîner la chute du gouvernement formé par le Parti démocrate et le Mouvement 5 Étoiles, et provoquer des législatives anticipées ardemment souhaitées par Matteo Salvini. Luigi Di Maio dirige le M5S depuis fin septembre 2017.

(L'essentiel/afp)