Polémique en Pologne

18 janvier 2021 15:32; Act: 18.01.2021 18:29 Print

«Mein Kampf» republié, hommage aux... victimes

Une édition annotée de «Mein Kampf» va paraître cette semaine en Pologne, pour la première fois. L'historien qui l'a préparée avance «un hommage aux victimes».

storybild

Le manifeste d'Adolf Hitler, publié en 1925, est entré dans le domaine public en 2016 mais n'a guère été réédité depuis. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Une édition annotée de «Mein Kampf» va paraître cette semaine en Pologne, pour la première fois dans ce pays, et l'historien qui l'a préparée rétorque aux critiques qu'il s'agit d'«un hommage aux victimes». Le manifeste d'Adolf Hitler, publié en 1925, est entré dans le domaine public en 2016 mais n'a guère été réédité depuis. Pour le moment, seule l'Allemagne en a publié une version annotée, en 2016, qui compte 2 000 pages et s'est vendue à plus de 100 000 exemplaires.

L'édition critique polonaise, qui sera donc la deuxième au monde, compte mille page, dont la moitié constituées de notes. «Selon les critiques, la publication de ce livre constitue une offense à la mémoire des victimes du national-socialisme. À mon avis, c'est le contraire», estime le professeur Eugeniusz Krol, historien et politologue, spécialiste de l'époque nazie qui a préparé cette édition pendant près de trois ans.

C'est «un hommage aux victimes du système criminel et un avertissement pour les générations à venir», assure-t-il. Le livre qui doit être publié mercredi constitue, lui, «une source historique dans un contexte plus large» et «ne devrait pas être exploité par les forces extrémistes», estime-t-il.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Merde j'ai la braguette ouverte. le 18.01.2021 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Cela fait partie de l'histoire.On ne détruit pas l'histoire, même mauvaise.

  • Pasfou le 18.01.2021 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    Certains pays de l'est ont semble-t-il encore de graves problèmes avec la xénophobie...

  • Janko le 18.01.2021 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi on essaye depuis toujours de présenter certaines nations plus souffrent que d'autres ? Pendant la Seconde Guerre mondiale tout le monde a souffert et des millions des vies sont perdus, riche ou pauvre, blanc ou noir, on est tous des humains. Sur plus de 60 millions des morts on parle toujours des mêmes sans parler des autres ?!

Les derniers commentaires

  • LEONIDAS le 19.01.2021 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    Art 19 de la Déclaration de Droits de l'Homme: "Tout individu a droit a transmettre et a recevoir des informations et idées par tout moyen, et ne peut pas être inquiété pour lire le contenu idéologique et les propos de ces textes". Le gouvernements (entre autres le Luxembourg) qu'interdisent la diffusion publique du livre mentionné violent le principe fondamental de la "Déclaration de Droits de l'Homme ".

  • Dorian le 18.01.2021 20:35 Report dénoncer ce commentaire

    Si les français n'avaient pas humilié l'Allemagne lors de la victoire de la 1ère guerre mondiale, le moustachu ne serait jamais arriver au pouvoir! La monté du populisme dans le monde entier me fait penser que tout le monde se fou de l'histoire, pourtant en s'instruisant un peu, on pourrai éviter de refaire encore et toujours les mêmes erreurs

    • Uburoi le 19.01.2021 00:48 Report dénoncer ce commentaire

      La haine engendre la haine. Heureusement, cela n'existe plus aujourd'hui: ce n'est pas l'UE ni les USA qui mèneraient une propagande tous azimuts contre un pays ou chercherait à le sanctionner à tout va. Mème si les relations avec ce pays auraient été très froides pendant un temps, nous ne ferions pas ça.

    • J'en ai marre des gens comme eux le 19.01.2021 06:16 Report dénoncer ce commentaire

      Moi je ne me "fou "pas de l'auretaugraffe.

  • réaliste le 18.01.2021 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En France il honore bien Napoléon qui voulait même détruire Venise. Il a commeme tué les notables. Sans parler des charniers laissés sur son passage.

    • J'en ai marre des gens comme eux le 19.01.2021 06:17 Report dénoncer ce commentaire

      ????? Je ne suis pas certain de comprendre...

  • Nina le 18.01.2021 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un hommage aux victimes?Je dirais plutôt un hommage aux nazis.

  • Sclave le 18.01.2021 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour avoir lu quelques passage de cet ouvrage, je suis certain qu'il serait bien dans expliquer certains passages et le comparer au discours d'un certain parti politique. Les propos lus dans cet ouvrage sont terrifiants. Les ignorer c'est les oublier au risque de les prendre pour des idées nouvelles lorsqu'ils réapparaissent.

    • Dorian le 18.01.2021 20:30 Report dénoncer ce commentaire

      On a déjà oublié...même la plus grande démocratie du monde se trouve avec un Trump comme président élu. J'en viens à me demander si le droit de vote ne devrait pas être autorisé après un test de QI...pauvre de nous!