Parlement européen

14 septembre 2021 12:35; Act: 14.09.2021 12:53 Print

Même droits dans toute l'UE pour les familles arc-​​en-​​ciel

Les députés européens ont réclamé, dans un texte adopté mardi, que les couples homosexuels puissent bénéficier des mêmes droits que les autres dans toute l'Union européenne.

storybild

Ces familles doivent «être traitées de la même façon dans toute l'UE» lorsqu'elles se déplacent d'un État membre à l'autre, selon les eurodéputés. (photo: AFP/Jonathan Nackstrand)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les mariages ou les partenariats enregistrés dans un État membre devraient être reconnus dans tous les autres de manière uniforme, et les conjoints et partenaires de même sexe devraient être traités de la même manière que leurs homologues de sexe opposé», ont demandé les eurodéputés, dans un texte non contraignant adopté par 387 voix (161 contre et 123 abstentions) lors d'une session plénière à Strasbourg.

Les eurodéputés demandent aussi que «les familles arc-en-ciel bénéficient des mêmes droits au regroupement familial que les couples de sexe opposé et leur famille». Ces familles doivent «être traitées de la même façon dans toute l'UE» lorsqu'elles se déplacent d'un État membre à l'autre.

Roumanie, Pologne et Hongrie pointées du doigt

Selon une étude commandée par le Parlement européen en mars 2021, six États membres ne reconnaissent pas un conjoint de même sexe venant d'un autre État membre pour l'octroi d'un titre de séjour et dans onze pays, les parents légaux d'un enfant ne peuvent être deux femmes ou deux hommes et donc la filiation des deux parents ne sera pas reconnue pour les familles homosexuelles arrivant d'un autre État membre.

Dans le texte voté, les députés européens pointent du doigt la Roumanie, la Pologne et la Hongrie. Bucarest pour ne pas avoir transposé dans sa législation un arrêt de la Cour de justice européenne sur la libre circulation des conjoints de même sexe et Varsovie et Budapest pour «les discriminations auxquelles sont confrontées les communautés LGBTIQ».

«Le Parlement appelle l’UE à prendre des mesures supplémentaires (procédures d'infraction, recours judiciaires et sanctions touchant les fonds européens) à l’encontre de ces pays».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Plop le 14.09.2021 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    L’obsession idéologique de ces dirigeants européen est affligeante.

  • Harry le 14.09.2021 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ne touchez pas aux enfants!

  • Lenaturelaug le 14.09.2021 21:23 Report dénoncer ce commentaire

    On va vers une perte des repert instinctif de l être humain. Bien ou pas bien, beaucoup de sociologues expliquent que sans certains repères instinctifs les jeunes ont beaucoup de mal à se construire et cela expliquerait le phénomène d autoradicalisation qu offre certaine religions. On a beau faire il y a des choses inconscientes qu on n arrivera jamais à changer. Le but de toute espèce est la survie de l espèce.

Les derniers commentaires

  • livingMan le 15.09.2021 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien, il y a encore beaucoup d’homophobe ! C’est quand étonnant qu’on clame à l’atteinte de la liberté pour un pass sanitaire et qu’on soit contre la liberté individuelle de choisir son partenaire de vie quelque soit le sexe. Et pour les enfants, il y en des qui souffrent bien plus chez certains couples hétérosexuel !

  • Bon sens le 15.09.2021 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une très bonne chose !

  • Léon le 15.09.2021 00:49 Report dénoncer ce commentaire

    Dégoûté contre nature

  • Lenaturelaug le 14.09.2021 21:23 Report dénoncer ce commentaire

    On va vers une perte des repert instinctif de l être humain. Bien ou pas bien, beaucoup de sociologues expliquent que sans certains repères instinctifs les jeunes ont beaucoup de mal à se construire et cela expliquerait le phénomène d autoradicalisation qu offre certaine religions. On a beau faire il y a des choses inconscientes qu on n arrivera jamais à changer. Le but de toute espèce est la survie de l espèce.

  • veritis le 14.09.2021 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    laissez les gens vivre librement. l'homosexualité est pas une maladie!