Allemagne

09 novembre 2019 15:14; Act: 09.11.2019 15:18 Print

Merkel appelle l'Europe à défendre la démocratie

Alors que l'Allemagne fête les 30 ans de la chute du Mur, la chancelière allemande a tenu un discours sur les «valeurs qui fondent l'Europe».

Sur ce sujet
Une faute?

La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté samedi l'Europe à défendre «la liberté» et «la démocratie» de plus en plus contestées, à l'occasion des célébrations du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin. «Les valeurs qui fondent l'Europe, la liberté, la démocratie, l'égalité, l'État de droit et la préservation des droits de l'Homme ne vont pas de soi» et «doivent toujours être défendues», a-t-elle assuré dans la chapelle de la Réconciliation, un des lieux de mémoire de la division de la ville du temps du Rideau de fer.

La chapelle de la Réconciliation a été édifiée sur le terrain d'une ancienne église détruite sous la dictature communiste est-allemande parce qu'elle se trouvait dans la zone du no man's land entre les deux parties de la ville. «À l'avenir il convient de s'engager» pour défendre les valeurs de l'Europe, a ajouté la chancelière.

«Le Mur de Berlin appartient à l'Histoire et nous enseigne qu'aucun mur qui exclut les gens et restreint la liberté n'est assez haut ou long qu'il ne puisse être franchi», a aussi souligné Angela Merkel, originaire elle-même de l'ancienne Allemagne de l'Est communiste, la RDA, et qui a entamé sa carrière politique dans le sillage de la chute du Mur de Berlin. «Cela vaut pour nous tous, à l'Est comme à l'Ouest», a-t-elle jugé.

Discours symboliques

Sous un ciel lugubre, elle a déposé une rose dans les interstices d'un reste du Mur sur un lieu chargé d'histoire concernant la division de la ville, la Bernauerstrasse. Mme Merkel était accompagnée notamment des présidents de Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie, des pays qui ont largement préparé le terrain à la chute du Mur le 9 novembre 1989 mais qui sont aujourd'hui aussi sous le feu de la critique, souvent accusés de ne pas pleinement respecter les règles de l'État de droit.

À cette occasion, le président de la République fédérale allemande Frank-Walter Steinmeier, a lui aussi insisté sur les menaces qui planent actuellement sur les démocraties. «La démocratie libérale est contestée et remise en question» trente ans après cet événement historique qui avait signé la fin de la Guerre froide, a-t-il déclaré. Il doit tenir un autre discours en fin de journée à la Porte de Brandebourg, symbole de la division de la capitale allemande durant la Guerre froide.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 09.11.2019 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie parlementaire et la séparation des pouvoirs c'est bien, Madame Merkel, aucune personne sensée ne veut vivre en dictature, c'est entendu, mais il ne faut pas que les pays européens renoncent à défendre leurs frontières et leur identité par humanisme et sous couvert d'idéal démocratique. Ce ne sont donc pas les partis jugés "antidémocratiques" par les gouvernants comme vous qui menacent la démocratie, mais bien les gouvernants eux-mêmes quand ils n'écoutent pas les citoyens désorientés par la mondialisation et l'immigration de masse.

  • Anonymous85 le 09.11.2019 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ont veut encore appeler ça une démocratie ? Ont y crois plus

  • Marc le 09.11.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de changement.

Les derniers commentaires

  • the Finn le 10.11.2019 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie en Europe, c'est aussi le respect des lois et des coutumes du pays hôte. Et non le laxisme et l'acceptation de tout et n'importe quoi provenant de cultures non occidentales.

  • dictat le 10.11.2019 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c'est-à-dire traversée par des contradictions d'intérêt et qui se fixe comme modalité, d'associer à parts égales, chaque citoyen dans l'expression de ces contradictions, l'analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vue d'arriver à un arbitrage ».

  • Réaliste le 10.11.2019 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis que le monde existe l ennemi ne deviendra jamais un ami.De même entre les pays. Mais gouverner un jour démocratiquement et sur un pied d égalité suis curieux.

  • julie le 10.11.2019 00:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça n empêche pas que des murs sont en train de se construire partout

  • FullmétalJF le 09.11.2019 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie parlementaire et la séparation des pouvoirs c'est bien, Madame Merkel, aucune personne sensée ne veut vivre en dictature, c'est entendu, mais il ne faut pas que les pays européens renoncent à défendre leurs frontières et leur identité par humanisme et sous couvert d'idéal démocratique. Ce ne sont donc pas les partis jugés "antidémocratiques" par les gouvernants comme vous qui menacent la démocratie, mais bien les gouvernants eux-mêmes quand ils n'écoutent pas les citoyens désorientés par la mondialisation et l'immigration de masse.

    • Blablablablablabla le 10.11.2019 00:48 Report dénoncer ce commentaire

      Comme c'est bien dit cher collègue, j'ai retrouvé ça aussi dans notre script à l'usine