Politique européenne

22 août 2019 14:26; Act: 22.08.2019 15:44 Print

Merkel et Macron optimistes sur le Brexit

Les dirigeants allemand et français ont tous deux estimé qu'un accord pouvait être trouvé d'ici un mois, sur la relation avec Londres et la frontière irlandaise.

storybild

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont tous les deux rencontré Boris Johnson cette semaine. (photo: AFP/Lionel Bonaventure)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président français Emmanuel Macron a estimé jeudi qu'une solution pourrait être trouvée «d'ici 30 jours» sur la question de la frontière irlandaise (clause du «backstop») afin d'aboutir à une sortie ordonnée du Royaume-uni de l'UE. «Dans le cadre de ce qui a été négocié, un travail doit pouvoir se faire», a-t-il déclaré en recevant le Premier ministre britannique Boris Johnson à l'Élysée.

Mme Merkel, en recevant Johnson mercredi à Berlin, avait aussi jugé possible de trouver «dans les 30 prochains jours» un accord avec Londres pour éviter un divorce non négocié entre le Royaume-Uni et l'Union européenne le 31 octobre. «Je souhaite un accord négocié», avait déclaré la chancelière allemande. «Je suis, comme la chancelière Merkel, confiant sur le fait que l'intelligence collective, notre volonté de construire, doit nous permettre de trouver quelque chose d'intelligent dans les 30 jours s'il y a une bonne volonté de part et d'autre, et c'est ce que je veux croire», a repris le président français.

Le «backstop», disposition controversée sur l'Irlande dans l'accord de Brexit négocié entre Londres et Bruxelles mais refusé par le Parlement britannique, prévoit que, faute de meilleure solution à l'issue d'une période transitoire, et pour éviter le retour d'une frontière entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande, le Royaume-Uni tout entier reste dans un «territoire douanier unique» avec l'UE. Boris Johnson estime que ce dispositif porte atteinte à la «souveraineté de l'État britannique» et l'empêcherait de mener une politique commerciale indépendante des règles de l'UE.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Redbull 57 le 22.08.2019 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Trouver en 1 mois une solution qu'ils n'ont pas réussi à imaginer en 3 ans ? Ce n'est plus de l'optimisme, plutôt une utopie... En espérant qu'ils restent fermes et ne se couchent pas devant toutes les demandes des anglais...

  • Angoiser le 22.08.2019 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec tout ça je ne crois plus à l’Europe je pense que je vais finir par voter aussi contre l’Europe

  • Tatjana le 22.08.2019 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RedBull 57 a raison mais ici chez nous en URSS/Russie on croise les doigts sur tout ira bien pour le Brexit, pour l'UE et l'UK !!!

Les derniers commentaires

  • Hervé P le 23.08.2019 07:50 Report dénoncer ce commentaire

    En substance Johnson a déclaré que quand on veut on peut. Mais il est évident que c'est lui qui ne veut pas d'accord et que faute de pouvoir assimiler l'Irlande, il préfère la condamner.

  • Angoiser le 22.08.2019 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec tout ça je ne crois plus à l’Europe je pense que je vais finir par voter aussi contre l’Europe

  • Tatjana le 22.08.2019 21:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RedBull 57 a raison mais ici chez nous en URSS/Russie on croise les doigts sur tout ira bien pour le Brexit, pour l'UE et l'UK !!!

  • Redbull 57 le 22.08.2019 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Trouver en 1 mois une solution qu'ils n'ont pas réussi à imaginer en 3 ans ? Ce n'est plus de l'optimisme, plutôt une utopie... En espérant qu'ils restent fermes et ne se couchent pas devant toutes les demandes des anglais...