Politique européenne

18 septembre 2019 11:14; Act: 18.09.2019 11:22 Print

Nigel Farage traite Xavier Bettel de «freluquet»

LUXEMBOURG – Après l’épisode de la venue de Boris Johnson au Luxembourg, le champion britannique du Brexit s’en est pris au Premier ministre du Grand-Duché.

La phrase en question intervient à partir de 0'51".

Sur ce sujet
Une faute?

L’épisode de la conférence de presse surréaliste lors de la visite de Boris Johnson au Luxembourg, lundi dernier, n’est pas passé inaperçu en Europe. L’eurodéputé Nigel Farage, l’un des grands artisans de la victoire du «Leave» lors du référendum du 23 juin 2016, s’en est vertement pris à Xavier Bettel, mercredi, dans un discours au Parlement européen, rapporte la presse britannique.

Pour qualifier le chef du gouvernement luxembourgeois, Nigel Farage a utilisé le mot «pipsqueak», une insulte assez rare et vieillie, qui peut se traduire par «freluquet», «avorton» ou «demi-portion». «Le freluquet Premier ministre du Luxembourg cherche régulièrement à humilier notre Premier ministre de manière stupéfiante, seulement pour être accueilli en héros par Macron à l’Élysée», a persiflé l’ancien président de la formation Ukip, désormais à la tête du Brexit Party. Ses propos visaient à illustrer la «perte de confiance» dans les relations entre le Royaume-Uni et le reste de l’Union européenne.

Lundi, Xavier Bettel s’était présenté seul à une conférence de presse dans la cour du ministère d’État, prévue avec son homologue britannique. Boris Johnson a expliqué qu’il y avait trop de bruit dehors, à cause des sifflets des manifestants. La presse britannique a largement relayé l’incident, le qualifiant généralement «d’humiliation» pour BoJo.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bobo énervant le 18.09.2019 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque l'on constate qu'une grande partie de la classe politique actuelle, un peu partout dans le monde, n'a aucune éducation, aucun savoir vivre, aucun respect pour qui que ce soit, on peut légitimement s'inquiéter de l'avenir et se demander comment cela finira.

  • ghi le 18.09.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S’il ne veut pas d’Europe, que fait-il encore là ?

  • ... t'as pas fini de tourner le 18.09.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Le lâche Nigel Farage, n'est tellement plus légitime que ses paroles en deviennent risibles. Certaines personnes n'ont décidemment aucune honte, aucun recul et se complaisent dans les mensonges et le chaos.

Les derniers commentaires

  • RightNews le 22.09.2019 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme déjà expliqué à mantes reprises: il n’y avait pas de salles adaptées à contenir tout le monde!!!

  • RightNews le 22.09.2019 16:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci de citer la presse étrangère. Je lis les journaux de France, Belgique, Uk, Espagne et Italie et je ne vois pas de réactions négatives a propos du Luxembourg.

  • dragon le 18.09.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces messieurs ont peur car en cas de nouvelle consultation du peuple britannique il y a de fortes chances pour que le non Brexit soit voté

  • zedof le 18.09.2019 17:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Réalité.... Il n'a pas seulement insultéMr. Van Rumpoy mais le Pays "Belgique" ... Pour lui la Belgique ce n'est pas un Pays.... Je me méfierais à ça place...

  • Ant le 18.09.2019 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces politiciens ne sont plus à la maternelle leurs commentaires déplacés ne sont pas de mise