Coronavirus en Espagne

23 mai 2020 15:55; Act: 23.05.2020 16:04 Print

«Notre gouvernement est un assassin»

Dans toutes les grandes villes samedi, des manifestants ont protesté, en voiture, contre la gestion de crise du coronavirus du gouvernement espagnol.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers de personnes ont manifesté, samedi en voiture, dans les grandes villes espagnoles à l’appel du parti d’extrême droite Vox pour dénoncer la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement de gauche de Pedro Sanchez. À Madrid, des centaines de voitures et deux-roues ornés de drapeaux espagnols roulant au pas ont parcouru vers midi les grandes avenues du centre de la capitale, dans un concert de klaxons, conduits par des manifestants portant en grande majorité des masques et scandant des slogans comme «Sanchez, démission!» ou «Liberté!»

Les manifestations, convoquées par Vox dans une cinquantaine de villes, ont également eu lieu à Barcelone, Séville, Malaga, Valence, Cordoue ou Bilbao, entre autres.

«Incapable de protéger son peuple»

Le gouvernement «a été incapable de protéger son peuple, ses anciens et ses soignants», a dénoncé le dirigeant de Vox Santiago Abascal, juché sur un bus à impériale à Madrid. Accusant l’exécutif «d’incarner la menace pour la liberté de l’Espagne», il a appelé les Espagnols à continuer d’exiger sa démission. Le gouvernement a fait preuve «d’une gestion tardive au début (de la pandémie). Pendant, ça a été une gestion néfaste. Et je crois qu’après tout ça le gouvernement va nous plonger dans une crise économique», a estimé Oscar de Lolmo, ingénieur de 51 ans qui portait une montre décorée du drapeau espagnol.

Pedro Sanchez est confronté depuis plusieurs jours à des manifestations à coups de casseroles dans plusieurs villes. Les manifestants accusent l’exécutif de bâillonner les libertés individuelles et d’incompétence face à une pandémie qui a fait près de 28 000 morts en Espagne. «Je suis venue parce que je crois que le gouvernement de Pedro Sanchez nous a menti, qu’il a joué avec la santé des Espagnols (…) Il a joué avec la santé des personnes âgées car il ne nous a pas fourni de masques ni de mesures de sécurité pour éviter la contamination», a fulminé Marina Samber, 51 ans, masque vert -la couleur du parti Vox- sur le visage.

Les membres du gouvernement «sont devenus les assassins de 40 000 personnes car si Sanchez n’avait pas été au pouvoir (…) il y aurait eu beaucoup moins de morts», a assuré Carlos De Lara, commercial de 43 ans venu avec son père de 68 ans, persuadé que le bilan officiel des décès est largement sous-estimé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Albert Michau le 23.05.2020 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vox, financé par un groupe dissident Iranien et prêt à tout, même mettre la vie des Espagnols en danger, pour perturber le travail du gouvernement.

  • @au catalan le 23.05.2020 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord, Vox et puigdemont en prison

  • TontonB le 23.05.2020 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    En fait ils reprochent quoi au juste ? ils auraient fait quoi eux mêmes ? l'extrême droite est un virus bien pire que le corona

Les derniers commentaires

  • Garder la raison le 25.05.2020 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    L'extrême droite profite de toutes les crises humanitaires causées par la guerre, la famine, et la vague d'immigrés qui s'en suit, ou cette fois le coronavirus, pour accuser les partis au pouvoir, encourager les haines, et semer le trouble social. On ne doit pas tomber dans leur piège.

    • Espagne ne mérite pas cette accusation le 25.05.2020 19:21 Report dénoncer ce commentaire

      Face à cette crise, chaque pays a ses méthodes. La différence ne vient pas de la politique de gauche ou de droite. Mais l'action ou l'inaction. D'un côté, Trump gère la crise comme un cowboy, Boris Johnson se rattrape seulement après son hospitalisation, le gouvernement suède se dédouane en laissant les médecins faire le choix. De l'autre, l'Italie, l'Espagne, la France, la Belgique, etc, dont les gouvernements prennent des mesures douloureuses avec des succès et aussi des lacunes. L'important, c'est qu'ils ont AGIT et REAGIT, et qu'ils les font comme obligations, en sachant qu'ils encourent des risques.

  • madiou le 23.05.2020 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous vivons dans une société où on veut tout Tout vite, tout beau, tout lisse et sans faille. Cette crise sanitaire est inédite, vous pouvez discuter et tourner dans tous les sens le passé si vous voulez. Qui serait capable de savoir ce qui arrivera demain? Si vous êtes si forts, que faut-il faire cette été pour éviter une deuxième vague? Bien malin celui qui saura.

  • Albert Michau le 23.05.2020 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vox, financé par un groupe dissident Iranien et prêt à tout, même mettre la vie des Espagnols en danger, pour perturber le travail du gouvernement.

  • Empty le 23.05.2020 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Full. Vous êtes donc tous des comédiens?

  • @au catalan le 23.05.2020 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord, Vox et puigdemont en prison