Éruption en Italie

05 juillet 2019 17:14; Act: 05.07.2019 17:56 Print

«Nous avons couru, il y avait une pluie de feu»

Un Brésilien de 35 ans a filmé le moment terrifiant de l'éruption du Stromboli. Il était avec Massimo Imbesi, son ami qui a trouvé la mort pendant leur fuite.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je me sens comme un miraculé. Nous avons entendu une forte explosion et nous avons commencé à courir. J'ai compris tout de suite qu'il s'agissait d'un événement exceptionnel. Il y avait une pluie de feu», a raconté Thiago Takeuti, le corps recouvert de griffures et la voie tremblante à l'agence Adnkronos.

Ce Brésilien de 35 ans se baladait sur le volcan Stromboli avec son ami italien, Massimo Imbesi, décédé à la suite de l'éruption. Il a filmé ces moments terrifiants et la fuite qui s'ensuivit.

«J'ai tenté de le réanimer mais il n'y avait plus rien à faire»

«Après l'éruption, nous avons cherché à nous protéger dans une zone où le feu était déjà passé et nous pensions qu'il n'allait pas revenir. Mais nous sommes tombés en passant entre les pierres et les lapilli. Il (NDLR: Massimo Imbesi) respirait toujours plus difficilement. J'ai tenté de le réanimer en lui faisant du bouche à bouche et un massage cardiaque, mais il n'y avait plus rien à faire». Thiago s'en est sorti avec une légère intoxication à la fumée, mais le choc psychologique subi est considérable.

Vendredi, les touristes étaient retournés dans la mer. Pas pour fuir cette fois-ci, mais pour se baigner. Les pompiers sont encore bien présents et un navire envoyé par les autorités est arrivé sur l'île, par sécurité, au cas où une évacuation devait être ordonnée.

(L'essentiel/atk)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tonio le 06.07.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est le risque. J'y suis allé aussi faire une balade sur Stromboli mais aussi sur vulcano. Le vesuve. L'Etna. Le Mont Pelé, le pithon de la fournaise. Nous aimons les volcans et nous savons qu'il y a des risques. La nature n'est pas cruelle, elle nous rappelle qu'elle était là avant nous et que ces lois ne se discutent pas. Rip et courage.

  • cloclo le 05.07.2019 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J.adore cet île. mais elle n.est pas sans danger.malheureusement il y a eu un mort.pauvre garçon .son ami doit être traumatisé.

  • SOUSOU le 05.07.2019 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Paix à son âme..La nature est cruelle !!

Les derniers commentaires

  • Tonio le 06.07.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est le risque. J'y suis allé aussi faire une balade sur Stromboli mais aussi sur vulcano. Le vesuve. L'Etna. Le Mont Pelé, le pithon de la fournaise. Nous aimons les volcans et nous savons qu'il y a des risques. La nature n'est pas cruelle, elle nous rappelle qu'elle était là avant nous et que ces lois ne se discutent pas. Rip et courage.

  • cloclo le 05.07.2019 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J.adore cet île. mais elle n.est pas sans danger.malheureusement il y a eu un mort.pauvre garçon .son ami doit être traumatisé.

  • SOUSOU le 05.07.2019 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Paix à son âme..La nature est cruelle !!

    • duvaro le 05.07.2019 19:38 Report dénoncer ce commentaire

      La nature est la nature, c'est l'homme qui est cruel