En Italie

19 janvier 2021 07:03; Act: 19.01.2021 10:10 Print

«Nous avons un cœur»: les voleurs rendent la voiture

Des individus qui avaient volé la voiture d’une femme handicapée ont fait machine arrière, après avoir lu l’appel de sa fille sur les réseaux sociaux.

storybild

Le mot avait été laissé sur le siège du véhicule. (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je suis reconnaissante envers les voleurs, mais je reste amère». C’est dans un état d’esprit ambivalent que Rita Damiani raconte la mésaventure vécue par sa mère, une femme de 56 ans souffrant de sclérose en plaques. Le 13 janvier, l’Italienne domiciliée à Bari (Pouilles) s’est fait subtiliser sa voiture, un véhicule spécialement adapté aux personnes handicapées. Garée sur le parking d’un hôpital, l’auto de Maria s’est volatilisée, rapporte TGCOM 24.

Outrées, les filles de la quinquagénaire ont lancé un appel très remarqué sur les réseaux sociaux. «Placez une main sur votre cœur et rendez-la nous», ont-elles notamment écrit. La détresse des jeunes femmes a visiblement fait vibrer la corde sensible des voleurs: trois jours plus tard, la voiture de Maria refaisait surface à moins de cinq kilomètres de l’hôpital. «Les voleurs l’ont laissée devant le portail d’une villa. Le propriétaire a appelé les carabiniers, qui nous ont informé», raconte Rita.

La voiture était en bon état, si l’on excepte le cylindre qui avait été forcé. Sur le siège, les voleurs avaient laissé un mot d’excuses: «Nous aussi, nous avons un cœur. Désolés, nous n’étions pas au courant de votre état. Encore pardon. Les voleurs», était-il écrit. Bien que meurtrie, Rita se dit soulagée par ce dénouement: «Cette voiture, ce sont ses ailes, ses jambes, son seul moyen de liberté», confie l’Italienne.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tout et son contraire le 19.01.2021 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je partirai plus sur le fait qu'une voiture modifiée pour un(e) handicapé ne se revend pas sur le marché des voitures volées....

  • Macadamia le 19.01.2021 07:39 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne se sont pas rendus compte que c'était une voiture aménagée pour une personne portant un handicapp???? C'est cela même

  • Boita le 19.01.2021 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Peu importe si cette voiture n'aurait pas pu se revendre facilement, ils auraient pu tres bien s'en débarrasser et ni vu ni connu. La ils ont pris un risque de la rendre donc je pense qu'il y a quand meme certaines personnes qui malgré leurs mauvais choix, réussissent encore a corriger leurs erreurs. Restons positifs.

Les derniers commentaires

  • joe le 20.01.2021 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant il pourrait aller acheter une nouvelle serrure et lui l’envoyer par la poste c’est la moindre des choses c’est au moins 100 € pour le préjudice moral

  • arno le 19.01.2021 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Offrez leurs une médaille ou encore mieux une voiture

  • David le 19.01.2021 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma femme m’a trompé euh on me la piquée, elle m’a pris pour un produit de consommation et ma jeté pour en prendre un autre ou se faire prendre. L’un dans l’autre je me suis fais ????. On peut me la rendre je suis aller voir le service des réclamations mais j’ai pas eu de réponse . Et c’est pas des conneries David B.

    • Humour sans cautionner la femme-objet ! le 21.01.2021 00:03 Report dénoncer ce commentaire

      Elle était peut-être plus sous garantie ??? :D A mon avis, elle est au centre de recyclage pour vivre une seconde vie... c'est pour vous aussi une opportunité de donner une seconde vie à une autre femme déc(h)ue par son mari en la recyclant ? En essayant justement de s'améliorer cette fois, car on fait tous des erreurs et on a tous droit à une seconde chance... alors bonne chance !! ;)

  • fafa57 le 19.01.2021 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il s'en sont peut être pas aperçu mais ils auraient pu brûler la voiture au lieu de la rendre. comme c est souvent le cas ici....

    • Macadamia le 19.01.2021 10:39 Report dénoncer ce commentaire

      Ici on a une autre mentalité.

    • lupin le 19.01.2021 12:24 Report dénoncer ce commentaire

      oui voler des handicapés, belle mentalité

    • Voir le bon côté des choses le 21.01.2021 00:05 Report dénoncer ce commentaire

      Tout le monde critique, mais je pense qu'en effet, il faut déjà se contenter qu'ils n'aient pas brûlé la voiture ou la balancer dans un ravin. Pour une fois, les voleurs ont eu une conscience... même si ça ne les empêchera pas de recommencer en volant une autre voiture (peut-être la voiture de la fille qui elle n'est pas handicapée ?)

  • Boita le 19.01.2021 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Peu importe si cette voiture n'aurait pas pu se revendre facilement, ils auraient pu tres bien s'en débarrasser et ni vu ni connu. La ils ont pris un risque de la rendre donc je pense qu'il y a quand meme certaines personnes qui malgré leurs mauvais choix, réussissent encore a corriger leurs erreurs. Restons positifs.