En Italie

28 août 2018 21:49; Act: 29.08.2018 17:04 Print

Piano propose un nouveau pont pour Gênes

Un architecte italien de renom veut concevoir gratuitement un nouvel ouvrage pour sa ville natale touchée par un drame meurtrier.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Renzo Piano a offert mardi de concevoir à titre gracieux un nouveau pont à Gênes pour remplacer le pont Morandi qui s'est effondré à la mi-août, causant la mort de 43 personnes. Il a déjà présenté plusieurs propositions.

«Mon engagement est d'abord moral, pour m'assurer que le nouveau pont aura les traits de Gênes, de nos qualités et un peu de notre parcimonie», a déclaré l'architecte aux journalistes après un entretien avec le gouverneur de Ligurie, Giovanni Toti. «Je n'arrive pas à penser à autre chose que ce pont», a-t-il ajouté.

«Renzo Piano a volontairement proposé, en tant que Gênois talentueux, d'offrir ce projet de nouveau pont comme cadeau à la ville», a commenté Giovanni Toti. «Nous avons accepté cette aide avec joie et il a déjà présenté plusieurs propositions».

Âgé de 80 ans, Renzo Piano vit à Paris, mais conserve des liens étroits avec Gênes, sa ville natale où il dispose d'un bureau. Il est notamment l'un des concepteurs du centre Pompidou dans la capitale française, mais aussi du centre Paul Klee à Berne et de la Fondation Beyeler à Riehen (BS).

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gratuitement??? le 29.08.2018 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    Gratuitement à la conception oui, mais la construction, qui paiera? Evidemment c'est l'Europe que Salvini accuse de tout et de n'importe quoi et pourtant après la Grèce, c'est l'Italie le pays le plus endetté de l'UE!!!

Les derniers commentaires

  • Gratuitement??? le 29.08.2018 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    Gratuitement à la conception oui, mais la construction, qui paiera? Evidemment c'est l'Europe que Salvini accuse de tout et de n'importe quoi et pourtant après la Grèce, c'est l'Italie le pays le plus endetté de l'UE!!!

    • Henck le 29.08.2018 08:40 Report dénoncer ce commentaire

      qui pairea ? le concessionnaire ou l état ds un premier temps et ensuite les usagers a travers redevance et taxe En mem temps cet ouvrage est nécessaire, alors autant qu il soit joli

    • Fred le 29.08.2018 11:54 Report dénoncer ce commentaire

      Gratuitement???: Tout les édifices public, pont et infrastructure sont assurée par l'état. L'Italie contrairement à vos propos n'est pas le pays le plus endetté Européen par contre la France est bien le pays le plus assisté par des aides de toutes sorte par l'UE regarder votre agriculture et votre élevage qui n'existerait plus sans les aides Européenne. Alors s'il vous plait ne critiquez pas les autres pays balayez d'abord devant votre porte.