Dans le caucase

24 août 2018 15:46; Act: 24.08.2018 16:15 Print

Poutine soutient les républiques séparatistes

Dix ans après la guerre de Géorgie, Poutine a reçu les dirigeants de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, territoires qu'il est l'un des seuls à reconnaître comme État.

storybild

Vladimir Poutine a reçu les dirigeants des républiques séparatistes. Ici Anatoly Bibilov, de l'Ossétie du Sud. (photo: AFP/Alexander Zemlianichenko)

Sur ce sujet

Vladimir Poutine a assuré les républiques séparatistes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie du soutien de la Russie, promettant de «tout faire» pour assurer leur sécurité, dix ans après une guerre éclair avec la Géorgie. Les présidents ossète et abkhaze, Anatoli Bibilov et Raoul Khadjimba, ont été reçus vendredi au Kremlin par M. Poutine, à deux jours du dixième anniversaire de la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de leurs républiques séparatistes qui avaient fait sécession de la Géorgie dans les années 1990.

«Nous essayons de tout faire pour assurer la sécurité de l'Ossétie du Sud, de la soutenir économiquement», a déclaré M. Poutine, lors d'une rencontre avec M. Bibilov. «Après la reconnaissance de l'indépendance de l'Ossétie du Sud, le peuple ossète a commencé à vivre dans une dimension tout à fait différente, celle de la stabilité, de la paix et de la prospérité», a estimé pour sa part M. Bibilov. Vladimir Poutine s'est ensuite entretenu avec Raoul Khadjimba, en l'assurant: «Nous accordons une grande importance à notre coopération visant à assurer la sécurité de l'Abkhazie». «Cela concerne la coopération entre les forces armées, comme entre les garde-frontières», a précisé M. Poutine.

En août 2008, la Russie et la Géorgie se sont affrontées lors d'une guerre éclair de cinq jours, après que Tbilissi a lancé une opération militaire meurtrière en Ossétie du Sud afin d'en reprendre le contrôle. Un accord de paix négocié par le président français, Nicolas Sarkozy, a permis de mettre fin au conflit, et le 26 août 2008, Moscou a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du sud et de l'Abkhazie, où elle maintient depuis une forte présence militaire dénoncée par la Géorgie comme une «occupation».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • @Opinion le 24.08.2018 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous ne lisez et croyez que la pensée unique des biens pensants comme CNN qui refusent à ces peuples fiers de vivre enfin indépendants comme leur offre Vladimir Vladimirovitch.

  • Siegfried le 24.08.2018 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Anatoli Bibilov et Raoul Khadjimba ont été accueillis comme des sauveurs par leurs peuples contre la tyrannie qu'ils ont du subir si longtemps.

  • LEONIDAS le 24.08.2018 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    Mon soutient total pour Monsieur Vladimir Poutine ! Un vrai chef d'état et référence mondiale !!

Les derniers commentaires

  • Novitchok le 25.08.2018 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je ne suis jamais allé dans ces belles républiques si riches et accueillantes mais j'ai hâte !

    • Natalia le 25.08.2018 18:41 Report dénoncer ce commentaire

      Si je puis vous donner un conseil c'est de ne pas y aller, de toute façon il n'y a rien à voir de spécial. La nature est magnifique c'est vrai, mais pas plus que la Suisse. Si vous voulez vraiment y jeter un coup d'œil , comme on dit, allez plutôt deux semaines à Sotchi d'où ils organisent des journées d'excursion dans le Caucase, et Sotchi n'a pas l'air d'une ville russe, mais plutôt comme une ville suisse, tandis que la région autour est un mélange de Toscane et de Latium! Mais faites comme vous voulez bien sûr, juste un conseil pour vous éviter des déceptions!

  • Henry VIII le 25.08.2018 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    @Tatjana: Je n'ai pas encore visité votre pays et je le regrette! Mais l'explication est très simple, j'étais en Abkhazie, le lac Ritsa, et je trouve cette région si belle que j'y retourne régulièrement. C'est en outre une région écologique qui me fait découvrir des produits nouveaux à chaque fois, du miel très spécial, des confitures, des tisanes. Mais c'est vrai que l'Ossétie m'attire! Comment vous y rendez vous? Par Moscou je suppose et ensuite?

  • Exurepetita Rapu le 25.08.2018 15:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle belle harmonie tous sont bien d'accord aujourd'hui.

    • Gordo le 26.08.2018 10:07 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord avec vous Rapu

  • Rigoberta Menchu le 25.08.2018 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours d'accord avec Roboberta !

  • Roboberta Menchu le 25.08.2018 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon la Russie est une dictature je suis donc d'accord avec tout le monde

    • Exuperancia Rapu le 25.08.2018 15:27 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord avec vous