En Grèce

24 septembre 2021 17:09; Act: 24.09.2021 17:22 Print

Prison à vie pour les incendiaires et violeurs

Le nouveau Code pénal grec prévoit des peines jusqu'à la perpétuité pour l’incendie volontaire. Idem pour les auteurs d’agressions sexuelles.

storybild

Plus de 100 000 hectares de forêts et de terres agricoles ont été ravagés en Grèce. Le ministre de la Justice en a tiré les leçons et a modifié le Code pénal pour qu’il prévoie des peines plus lourdes pour les incendiaires. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Grèce a annoncé, vendredi, qu’elle durcirait les peines contre les incendiaires, mais aussi contre les auteurs d’inceste et de viol, après un été marqué par des feux de forêt destructeurs et une vague de crimes violents contre les femmes. Le ministre grec de la Justice, Costas Tsiaras, a déclaré que l’incendie volontaire, actuellement défini comme un délit, deviendrait un crime passible de huit ans de prison et d’une peine à perpétuité en cas de décès, selon l’agence de presse grecque ANA.

Plus de 100 000 hectares de forêts et de terres agricoles ont été ravagés en Grèce, cet été, lors de la pire canicule de ces trois dernières décennies. Le nouveau Code pénal présenté par le ministère de la Justice prévoit également des peines plus sévères pour les auteurs de crimes violents, d’agressions sexuelles et de viols.

Peine doublée en cas d’inceste

Les homicides, les viols collectifs, les vols à main armée, actuellement passibles de dix ans de prison, deviendront des crimes punis par la réclusion à perpétuité, a déclaré le ministre de la Justice, lors d’une conférence de presse. L’inceste sera passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison contre 5 ans actuellement, a-t-il ajouté.

La Grèce a été secouée par de multiples crimes violents contre les femmes cette année, sur fond de révélations d’abus sexuels dans les milieux grecs du sport et de l’art. En mai, une jeune femme anglaise a été tuée par son mari grec alors qu’elle dormait à côté de leur petite fille. Cette semaine, sur l’île de Rhodes, un Grec a tué par balle son ex-petite amie, avant de se suicider.

(L'essentiel/afp)