Loi en Italie

10 août 2016 16:57; Act: 10.08.2016 17:58 Print

Prison envisagée pour les parents d'enfants vegan

Une députée du centre-droit propose une loi pour protéger les plus jeunes des régimes dépourvus des éléments essentiels à la croissance.

storybild

La proposition ne prévoit rien pour les parents des enfants obèses ou en surpoids en raison de leur alimentation. (photo: Wikipedia commons)

Sur ce sujet
Une faute?

Les parents italiens qui souhaitent faire suivre un mode d'alimentation végétalien à leurs enfants encourront la prison en cas de vote de la proposition de loi de la députée conservatrice Elvira Savino. Les peines iraient d'un à sept ans de détention.

Cette mère de famille membre du parti de droite Forza Italia a présenté une proposition de loi visant les parents qui nourrissent leurs enfants sur la base d'«un régime dénué des éléments essentiels pour une croissance saine et équilibrée», selon les termes du texte qu'elle entend faire adopter.

Les végétaliens ne mangent ni viande ni poisson, comme les végétariens, et bannissent en outre tous les produits dérivés du monde animal, à savoir également les œufs, les produits laitiers ou le miel.

Libre choix

«Je n'ai rien contre les végétaliens ni le végétalisme tant que c'est un choix libre effectué par des adultes», a déclaré l'élue de 39 ans, jointe par téléphone mercredi, quelques jours après la présentation de son projet à la Chambre des députés.

«Je trouve tout simplement absurde que certains parents soient autorisés à imposer leur volonté à des enfants de manière quasiment fanatique, religieuse, souvent sans connaissance scientifique correcte ni consultation médicale», a-t-elle ajouté.

D'un à sept ans de prison

Sa proposition prévoit une peine de prison d'un an pour les parents qui nourrissent leur enfant sur la base d'un régime végétalien. La peine peut monter à quatre ans si l'enfant développe des problèmes de santé chronique et atteindre sept ans en cas de mort d'un enfant liée à ce régime.

Ces peines seraient accrues d'un an dans le cas où l'enfant aurait moins de trois ans. La loi s'appliquerait aux enfants de moins de 16 ans. La proposition ne prévoit rien pour les parents des enfants obèses ou en surpoids en raison de leur alimentation, soit un enfant sur trois dans la tranche d'âge 6-11 ans en Italie, selon le ministère de la Santé.

Cas relatés dans la presse

Plusieurs affaires liées au végétalisme ont été évoquées ces derniers temps dans la presse italienne. Le mois dernier à Milan, un petit garçon d'un an végétalien a été hospitalisé alors qu'il avait le poids d'un bébé de trois mois.

En 2015, la justice italienne a ordonné à une mère divorcée de cesser d'élever son fil de 12 ans en mode végétalien après une plainte du père qui estimait que ce régime freinait la croissance de l'enfant. Le projet de loi sera discuté en commission parlementaire avant d'être débattu par les députés en séance plénière.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • blattt le 10.08.2016 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

  • losvegos le 11.08.2016 03:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La bétise humaine! Je suis un "mangeur de viande" mais il faut admettre que beaucoup d'études démontrent que les (vrais) végétariens qui maîtrisent leur alimentation (c'est-à-dire qui savent manger des repas complets d'un point de vue nutritionel) ont une qualité de vie nettement supérieure. Partant de ce postulat, ne faudrait-il pas plutôt prévoir que l'enfant pourra manger de la viande par la suite, s'il le souhaite? Je suis à 100% d'accord avec cette comparaison avec la religion: les enfants doivent avoir le choix, on devrait condamner les parents qui imposent leurs croyances religieuses à leurs enfants!

  • anne et mimi le 11.08.2016 00:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les mamans cuisinez pour vos petits et vivez dans la joie de vivre sans ennuyer vos gosses ils feront ce qu ils veulent plus tard

Les derniers commentaires

  • carnivore le 11.08.2016 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a raison, c'est tout simplement de la maltraitance, au meme titre que le délaissement.

  • esteban le 11.08.2016 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait normal. Je n'ai rien contre les vegans et je trouve plutôt bien leur démarche parce qu'il faut du courage et de la volonté pour se priver de la sorte juste par conviction mais un enfant doit manger de tout jusqu'à un certain âge et surtout il doit avoir le droit de choisir parce que ce n'est pas anodin de se nourrir de la sorte.

  • Albert le 11.08.2016 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien d'accord avec vous. Je pense qu'on devrait donner des cours d'alimentation et de cuisine à l'école , et des cours d'économies ménagères pour tous. Ça éviterait certaines dérives.

  • Historien le 11.08.2016 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a deux millions d’années, l’homo erectus commence à manger de la viande. Ce changement alimentaire aurait non seulement contribué à l’augmentation de la taille de son cerveau mais aurait aussi réduit la taille de ses dents et de ses muscles participants à la mastication. Il parait raisonable de bien réfléchir avant de supprimer la viande de notre alimentation. La seule solution est un régime varié.

  • Sabrine le 11.08.2016 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce monde, on trouve de tout, faut juste bien équilibré ses repas. On peut très bien vivre en mode vegan, mes parents le sont et j'ai grandit ainsi sans problème avec mes frères et sœurs et mes tantes. Il ne faut pas prendre 1 cas pour une generalite! Aujourd'hui je le transmets à mes enfants qui sont en bonne santé et même mieux que leur petits camarades de classes car les miens sont rarement malade! Maintenant il ne faut pas que les parents nourrissent mal les enfants .