République tchèque/Virus

23 octobre 2020 11:57; Act: 23.10.2020 12:09 Print

Quand le ministre de la Santé viole les règles

Le ministre tchèque de la Santé s'est retrouvé vendredi, sous le feu des critiques, après avoir été surpris en train de sortir d'un restaurant qui aurait dû être fermé.

Sur ce sujet
Une faute?

En poste depuis septembre, Roman Prymula a également ignoré l'obligation de porter un masque en montant dans sa voiture avec chauffeur, rapporte le quotidien Blesk. Son comportement lui a valu un déluge de reproches sur les réseaux sociaux de la part de l'opposition et même au sein du gouvernement de coalition.

«Les règles doivent être valables pour tout le monde, sans exception» et «il ne peut pas rester comme ministre de la Santé», a réagi le ministre de l'Intérieur, Jan Hamacek, qui dirige le comité de crise gouvernemental sur la pandémie, dans un communiqué cité par l'agence CTK.

Les deux ministres sont issus de formations politiques différentes. L'épidémie de coronavirus a fait 1 845 morts pour 223 000 cas depuis mars, ce qui fait de la République tchèque le pays de l'Union européenne le plus touché par rapport à sa population. Cet été, le Premier ministre Andrej Babis avait lui aussi été critiqué pour être allé en vacances en Crète, alors qu'il avait instamment demandé à ses compatriotes de ne pas quitter le pays.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • murdok le 23.10.2020 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais.

  • GoOut le 23.10.2020 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Oublier le masque, c'est excusable. Il aurait suffit qu'il paie une amende pour "oubli du masque" et c'était bon. Mais se rendre dans un lieu dont on sait qu'il aurait du être fermé, c'est beaucoup plus grave. Il doit démissionner.

  • Jeanguyguy le 23.10.2020 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Brave peuple, faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 24.10.2020 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que représente la Tchéquie à l’international ? Presque autant que le cap vert

  • José le 24.10.2020 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un virus intelligent, il n'attaque pas les hommes politiques.

  • 123 le 23.10.2020 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo tout est dit

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 23.10.2020 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a le droit, il est ministre. Devenez ministre, vous aurez aussi le droit d'imposer aux autres ce que vous ne respectez pas vous-même.

  • SPQR 753 le 23.10.2020 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Rien de surprenant, c'est l'Europe de l'est.

    • Le Belge, le vrai, d'URSS/Russie le 23.10.2020 19:14 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi toujours accuser l'Europe de l'est?