Londres/Bruxelles

30 décembre 2018 14:44; Act: 30.12.2018 14:53 Print

«Reprenez-​​vous et dites-​​nous ce que vous voulez»

Le président luxembourgeois de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé la Grande-Bretagne à «se reprendre» sur la question du Brexit.

storybild

«Je trouve déraisonnable de penser qu'il est entièrement du devoir de l'UE de trouver une solution à tous les problèmes futurs de ce pays», a déclaré Jean-Claude Juncker. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je trouve déraisonnable qu'une partie de l'opinion publique en Grande-Bretagne semble penser qu'il est entièrement du devoir de l'UE de trouver une solution à tous les problèmes futurs de ce pays», a déclaré Jean-Claude Juncker au journal allemand Welt am Sonntag. «Je (vous) demande: reprenez-vous et dites-nous ce que vous voulez. Nos propositions sont sur la table (des négociations) depuis des mois», a-t-il indiqué.

Il y en a certains qui «insinuent que notre objectif est de garder par tous les moyens la Grande-Bretagne au sein de l'UE. Mais ce n'est pas là notre intention», a poursuivi M. Juncker. «Nous voulons seulement clarifier l'avenir de notre relation et nous respectons le résultat du référendum», a-t-il souligné. À moins de cent jours du Brexit, le Parlement britannique est en pleine pause pour les fêtes de fin d'année et n'est toujours pas parvenu à valider un accord de sortie de l'Union européenne.

Le parti travailliste, principale force d'opposition, a accusé Mme May de «jouer la montre», afin de forcer les élus à voter pour l'accord négocié, plutôt que de prendre le risque que le Royaume-Uni quitte l'UE sans accord. «J'ai l'impression que la majorité des parlementaires britanniques se méfient autant de l'UE que de Mme May», a affirmé M. Juncker.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 30.12.2018 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu J-C. Lui n'a pas sa langue en poche et est un super diplomate (peut être pas quand il fait ses blagues de potache, assez lourdes, mais il est marrant).

  • Marie le 30.12.2018 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on dit au revoir, cela ne veut pas dire adieu !

  • El democrático le 31.12.2018 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Royaume-Uni se porte mieux au sein de l'UE, sans accord, ils mettront des décennies pour négocier l'accès au marché mondial. Mais sur place, on constate qu'ils sont déjà prêt à sortir.

Les derniers commentaires

  • El democrático le 31.12.2018 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Royaume-Uni se porte mieux au sein de l'UE, sans accord, ils mettront des décennies pour négocier l'accès au marché mondial. Mais sur place, on constate qu'ils sont déjà prêt à sortir.

  • Marie le 30.12.2018 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on dit au revoir, cela ne veut pas dire adieu !

    • Marco le 30.12.2018 21:12 Report dénoncer ce commentaire

      Oui mais il faut être logique, on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre....ils ont voté le Brexit sans que qui que ce soit ne les y force alors maintenant il faut y aller.

    • Lestrollsrusses le 31.12.2018 03:37 Report dénoncer ce commentaire

      Oui oui Marco a raison, ça va être le chaos dans l'UK et aussi dans l'UE mais ils doivent partir!

  • l'amoroso le 30.12.2018 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    Bien parlé Monsieur Junker

  • Le Belge le 30.12.2018 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu J-C. Lui n'a pas sa langue en poche et est un super diplomate (peut être pas quand il fait ses blagues de potache, assez lourdes, mais il est marrant).

  • Lestrollsrusses le 30.12.2018 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il parle avec sagesse et reconnaît lui aussi que le peuple britannique souverain même sans aucune influence étrangère surtout prouvée veut sortir voilà. Donc ils vont sortir point et même Brexit hard mais il le faut.