France/Suisse

16 janvier 2021 15:00; Act: 16.01.2021 15:04 Print

Sa BMW volée est retrouvée 7 ans après

Une Suissesse avait prêté, en 2014, sa voiture sans jamais la récupérer. Un problème administratif lors d'une vente en France a permis de la retrouver.

storybild

La voiture avait une valeur sentimentale pour la propriétaire, car elle appartenait à son défunt mari. (photo: Facebook Gendarmerie de l'Ain )

Sur ce sujet
Une faute?

Il aura fallu 7 ans pour qu’elle retrouve sa voiture. «La propriétaire (…) était très heureuse, émue même aux larmes car sa voiture avait une valeur sentimentale. Elle appartenait à son défunt mari», a indiqué vendredi, le commandant Prenveille, à la tête de l’Escadron départemental de sécurité routière de l’Ain, en France, cité par «le Dauphiné libéré».

La victime, une Suissesse, avait prêté sa voiture à une personne dans le besoin, en Suisse en 2014. Depuis, elle ne l’avait jamais revue. L’enquête, lancée après la déclaration de vol, avait révélé que l’individu parti avec la BMW avait, aidé d’un complice, troqué la plaque d’immatriculation suisse pour une hollandaise et falsifié les papiers du véhicule. Les deux voleurs sont ainsi parvenus à vendre la voiture à un garage.

Mais lorsqu’une habitante de l’Ain, qui venait d’acheter la BMW au garage, a voulu faire les démarches pour mettre le véhicule à son nom, les fonctionnaires se sont rendus compte des anomalies dans les papiers. L’enquête a permis de remonter jusqu’à la propriétaire qui a enfin pu récupérer la voiture appartenant à son défunt mari.

(L'essentiel/lhu)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Abdel le 16.01.2021 21:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 victimes qui subissent plus que la sanction de ces deux voleurs. La première qui, abusée, ne reverra pas sa voiture (et cyniques sont les gens qui l'ont critiqué pour son humanité), la seconde qui a acheté la voiture et ne retrouvera probablement jamais la couleur de son argent.

  • Jean le 16.01.2021 16:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à la Gendarmerie.

  • 972 le 16.01.2021 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut être folle pour prêté sa voiture à n importe qui...

Les derniers commentaires

  • NDYE le 17.01.2021 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à la Gendarmerie. Hollandaise et il faut préciser et bravo le garage !

  • Flag le 17.01.2021 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    7 ans pour retrouver par hasard un véhicule volé!? Et bravo la gendarmerie!? Il ne faut pas abuser quand même! Plutôt nul de mettre autant de temps à retrouver la voiture!

  • il ya toujours pire le 17.01.2021 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bon les enquêteurs heureux, passez à autre chose et faites pas les malins, merci

  • Parisien 1 le 17.01.2021 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Quel pays la France, une terre pleine de ressources.

  • Jack le 17.01.2021 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu le modèle je dirais que c'est une histoire d'assurance...de fric, très mal raconté