Italie

02 juin 2020 22:46; Act: 03.06.2020 17:37 Print

Salvini défie le gouvernement dans la rue

Le chef de la Ligue a pris la tête d’une manifestation mardi à Rome pour prendre la défense des «travailleurs italiens oubliés».

storybild

Derrière Matteo Salvini (à dr.), droite et extrême droite sont unies. (photo: keystone-sda.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers de personnes malgré l’interdiction de rassemblements d’ampleur, des distances sociales non respectées et des masques parfois baissés... Les leaders de l’opposition d’extrême droite en Italie, dont le chef de la Ligue Matteo Salvini, ont mobilisé leurs fidèles mardi à Rome pour faire entendre la voix de ceux «qui ne renoncent pas» et réclamer la démission du gouvernement.

«Nous sommes ici au nom des Italiens oubliés et victimes de discrimination, il y a un préjugé contre le secteur privé, les travailleurs indépendants, il ne peut y avoir de travailleurs italiens oubliés», a lancé Salvini, dont c’était la première sortie dans une manif depuis que la pandémie a frappé la Péninsule, mi-février.

Des «Gilets orange»

Dans l'après-midi, quelques centaines de manifestants appartenant au mouvement dit des «Gilets orange» (rappelant les Gilets jaunes français) ont manifesté sur la Piazza del Popolo, au bout de la via del Corso, aux cris de «Liberté, Liberté», sans porter de masque et sans respecter les règles de distanciation physique.

(L'essentiel/afp)