À Bruxelles

18 octobre 2018 10:12; Act: 18.10.2018 10:34 Print

Salvini se verrait bien à la place de Juncker

Le patron de l'extrême droite italienne et homme fort du gouvernement à Rome, a déclaré jeudi, qu'il envisageait d'être candidat à la présidence de la Commission européenne.

storybild

Salvini fédère l'extrême droite européenne. (photo: AFP/Alberto Pizzoli)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est vrai, des amis de différents pays européens me le demandent, me le proposent», a déclaré Matteo Salvini, dans un entretien publié par le journal La Repubblica. «Cela fait plaisir qu'ils voient en moi un point de référence pour la défense des peuples, même en dehors de l'Italie». «En ce moment, entre le budget, l'Europe, les immigrés, je n'ai pas eu le temps d'évaluer la proposition. Le mois de mai est encore loin. Nous verrons, j'y réfléchis», a ajouté l'allié italien de Marine Le Pen.

Âgé de 45 ans, M. Salvini est arrivé en 2013 à la tête de la Ligue du Nord, parti sécessionniste alors au bord du gouffre, et en a fait une formation nationaliste triomphante, sous le slogan «Les Italiens d'abord». Après avoir dépassé Silvio Berlusconi, au sein d'une coalition de droite en récoltant 17% des voix aux élections législatives de mars, il s'est allié avec le Mouvement 5 étoiles (antisystème) pour gouverner. Avec un discours de fermeté face aux migrants ou à Bruxelles, il dépasse désormais les 30% d'intentions de vote dans les sondages.

Le président de la Commission européenne est nommé par le conseil des chefs d'État et de gouvernement, mais sur proposition du parti ou groupe majoritaire au Parlement européen. Dans l'entretien, il attaque d'ailleurs une nouvelle fois la Commission européenne et son président, Jean-Claude Juncker, très critiques du projet de budget italien. «Nous sommes responsables devant 60 millions d'Italiens, pas devant eux. Le budget ne changera pas d'une virgule. Mais qu'ils ne se permettent pas d'envoyer troïka ou commissaires. Qu'ils arrêtent, et qu'ils laissent travailler le gouvernement des Italiens», a-t-il lancé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • super taxe le 18.10.2018 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il marcherait plus droit au propre comme au figuré.

  • super taxe le 18.10.2018 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi sincèrement. Sûrement moins de bazar et plus de sécurité pour les résidents.

  • georgette le 18.10.2018 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je le verrai bien à sa place.

Les derniers commentaires

  • open your mind and your axx le 18.10.2018 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Salut les fachos !!!! Alors on se sent bien ici?? Vous me faites pitié d'être aussi ridicules

  • stoooooooooop le 18.10.2018 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    la solution est simple mais nos misnitres se voilent la face. et l'extreme droite ainsi que les mouvement contre une europe unie ne fait que augmenter... car il est vrai que certain pays sont fortement impacté par l'immigration et l'europe ne les aides pas alors pq ne pas fermer les frontiere exterieure et les aider dans leur propre pas et je ne parle pas des pays en guerre ms bien des pays comme l'afrique du nord... sinon ils peuvent aller en arabie sahoudit, Quatar etc... bcp plus proche de leur cultur... ha non pas suffisament de droit de l'homme pour sharia comme ils le veulent...

  • Dani le 18.10.2018 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c’est vrai je suis très content pas parce que je suis italien mais parce que je trouve qu’il est sérieux, et je suis sûre qu’il fera bien son travail

    • dete le 18.10.2018 16:51 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sûr avec ses copains Orban, Poutine, Erdogan et Trump.

  • ridicule le 18.10.2018 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    chère Europe, vous avez le temps jusqu'en mai 2019 pour agir, après ce sont les électeurs qui vont agir. Vous allez vous en ramasser plein …. et comme par hasard M. Juncker au lieu de dire qu'il a échoué sur toute la ligne, il justifiera son départ comme son départ à la retraite.

    • detz le 18.10.2018 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      heureusement que le ridicule ne tue pas.

  • Dani le 18.10.2018 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avant de jauger va regarder qu’est-ce qu’il en train de faire et qu’est-ce qu’il a déjà fait

    • jauge le 19.10.2018 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      ... c'est ça ! ... jusqu'à maintenant il n'a pas fait grand chose, sauf prôner hautement le fascisme et le racisme! ...